Le blog du MiroirAuxEssences. "Depuis plus de 10 ans, ma vie est consacrée à mettre les Huiles essentielles sur le chemin de la connaissance".

Les baumes factices

Aucun commentaire


Origine


Le nom de Baume paraît avoir été donné, à l'origine, pour des compositions d'onguents auxquels on attribuait des vertus souveraines. 

Plus tard, ce nom fut étendu à des préparations liquides, odorantes, généralement alcooliques (alcoolats, teintures) en lesquelles on croyait.






Plus tard encore, on appliqua le nom de baume à des substances naturelles odoriférantes. Enfin, actuellement, les pharmacologistes, en accord avec les chimistes, ont restreint cette dénomination à des produits végétaux naturels, dont la composition commune peut être représentée par de la résine, de l'huile volatile et un acide de la série aromatique (acide benzoïque, ac. cinnamique, etc.).


Il sera question ici d'un baume factice ou issu d'anciennes compositions balsamiques qui ne peuvent être nettement classées avec les onguents, les alcoolats, ni avec d'autres genres de médicaments. Les autres baumes se nomment Baumes proprement dit ou naturels Voir les baumes naturels comme par exemple le Baume du Pérou.



Formule du baume aromatique :

Composition :

- Huiles de girofle et de muscade ............................ ââ         125 g
- Esprit de genièvre .....................................................            60 g

Mêler.

La formule de ce baume est très variable dans les formulaires. Par exemple :



celle d'AUG :


- mixture oléo-balsamique ........ 30 g
- ammoniaque liquide ...............  4 g
- huile volatile de camomille ... quelques gouttes
- alcool rectifié .......................... 15 g.

celle de LOEBEL 

qui l'employait contre la faiblesse de la vue, en frictions sur les paupières :


Baume aromatique éthéré

- sel de corne de cerf .............. 0,6 g
- castoréum .............................. 2,5 g
- huile de rue ........................... 6 gouttes
- huile de muscade ................. 7 g

en frictions sur les tempes dans l'hystérie

celle de FULD :


- huile de muscade ............... 30 g
- huile de succin ....................  2 g
- huile de girofle ............….... 2 g
- huile de lavande .........…...... 4 g
- huile de genièvre ......…........ 4 g

celle de PHOEB :


- Baume du Pérou .............. 2 g
- Musc ................................ 0,06 g
- Huile de girofle ............... 0,6 g
- beurre de muscade …...... 7 g


Les baumes factices sont généralement employés à l'extérieur comme vulnéraires, fondants, résolutifs. A contrario, les Les baumes naturels représentent la base de médicaments. Ils sont rarement employés à l'état naturel en fumigations mais possèdent tous la propriété dite balsamique. 


Autres baumes factices

Baume Chiron et de Lausanne

 

Huile d'olive ................... 300 gCire jaune ....................... 80 g
Térébenthine ................. 60 gOrcanette ........................ 15 g
Faire bouillir ensemble, passer et ajouter :
Baume du Pérou ...... 10gCamphre ............. 0,6g
Remuer jusqu'à parfait refroidissement.

Cicatrisant, employé principalement dans les gerçures au sein, les engelures.

Se vend dans de petites boîtes en étain.






Sources : Dorvault - ed. Vigot




Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Votre guide de l'aromathérapie, des indications thérapeutiques et précautions d'usage. Blog sans but lucratif.