Le blog du MiroirAuxEssences. "Depuis plus de 10 ans, ma vie est consacrée à mettre les Huiles essentielles sur le chemin de la connaissance".

Pin sylvestre, propriétés, usages infusions, huiles, sirops, teinture

Aucun commentaire
On utilise les bourgeons, appelés à tort bourgeons de sapin, la résine épaissie et distillée de l'arbre (térébenthine) et l'huile essentielle obtenue par distillation à la vapeur des aiguilles
        
 Pinus sylvestris.
Conifère  


Pin sauvage, arbre très répandu dans les régions froides et élevées de l'Europe, pays nordiques, U.R.S.S

PRINCIPAUX CONSTITUANTS CONNUS :


- Essence de térébenthine (pinène, camphène, terpènes ...) mallol, huile essentielle : pinène, sylvestrène, acétate de bornyle, cadinène, pumilone ...

Les bourgeons contiennent plus de 200 gr de résine par kilo.

PROPRIÉTÉS :


usage interne :


- antiseptique puissant des voies respiratoires, balsamique
- antiseptique des voies urinaires et hépatiques
- dynamisant : stimulant de la cortico-surrénale

usage externe : 

- rubéfiant (affections rhumatismales)
- antiseptique balsamique



INDICATIONS :

usage interne :

 - toutes les affections des voies respiratoires (rhumes, bronchites, trachéites, pneumonie, asthme, tuberculose ...)
- grippe
- affections urinaires (pyélites, cystites, prostatites inférieures)
- cholécystites
- infections en général
- lithiase biliaire
- impuissance
- rachitisme
- gastralgies, douleurs intestinales.

  usage externe :

 - affections pulmonaires
- grippe, sinusites
- rhumatismes, goutte (bains)
- hyperhidrose plantaire
  

MODE D'EMPLOI :


usage interne :

- infusion : de bourgeons à 20-50 gr pour un litre d'eau : 3 tasses par jour.
- sirop de bourgeons : 50 à 100 gr par jour.
- teinture : 10 à 20 gouttes, 2 à 3 fois par jour.
- huile essentielle : 5 à 10 gouttes sur un morceau de sucre, 3 à 4 fois par jour, ou en suspension alcoolique avec d'autres essences.

usage externe :


- huile essentielle en inhalations (grippe, sinusites, bronchites).

- Mélange pour inhalations


H.E. de lavande .............................. 1 gr
H.E. de pin ..................................... 2 gr
H.E. de thym .................................. 2 gr
H.E. d'eucalyptus ........................... 4 gr
alcool à 90 ° ........................ qsp 150 cc


 - Une cuillerée à dessert ou à soupe pour un bol d'eau bouillante. 2 à 3 inhalations par jour, pendant 8 à 15 jours.

- Essence ou bourgeons : en bains : locaux contre l'hyperhidrose plantaire, la dyshidrose - généraux contre les rhumatismes et la goutte. Ils fluidifient les mucosités et facilitent l'expectoration.


N.B.


  1. - Du pin sylvestre et maritime on retire le goudron végétal dit "de Norvège".
  2. - Voir à cannelle la formule du Salvol I (pédiculose, gale).
  3. - Le pin maritime (pinus maritima : conifère) fournit la térébenthine de Bordeaux, le galipot, l'essence de térébenthine, la poix noire, le goudron ...
  4. - Le sapin (abies pectinata : conifère) fournit la térébenthine des Vosges.




SPÉCIALITÉ :


Bains - Pinoléum.







En qui concerne l'huile essentielle de pin  pinus sylvestris, Conifères-abietacées

son indice aromatique moyen est de 0,347. Cette essence germicide est bien utilisée puisqu'on la rencontre près de quarante fois dans les diverses spécialités pharmaceutiques.

Elle est réputée pour ses propriétés balsamiques et antiseptiques. Ses bourgeons appelés bourgeons de sapin, fournissent une huile essentielle riche en pinède qui est à l'origine de six spécialités. Par distillation, on obtient un "goudron de pin" qui est à l'origine de cinq spécialités.

















Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire

Votre guide de l'aromathérapie, des indications thérapeutiques et précautions d'usage. Blog sans but lucratif.