BRÛLURES, COUPS DE SOLEIL Parmi les accidents domestiques de la vie courante, les brûlures arrivent en premier. Heureusement sans grav...

Chaleurs, brûlures quand vous nous tenez !

/
2 Comments

 BRÛLURES, COUPS DE SOLEIL

Parmi les accidents domestiques de la vie courante, les brûlures arrivent en premier. Heureusement sans gravité dans la plupart des cas, elles sont pourtant très douloureuses. Quant aux coups de soleil, qui s'apparentent à des brûlures profondes, ils représentent une véritable agression de la peau.




Coups de soleil

 Les remèdes :


1) L'huile essentielle de lavande aspic
Cette huile essentielle a un double effet : elle apaise la douleur et aide à la cicatrisation. Elle traite en urgence toutes les brûlures, même les plus sévères. Attention à son côté allergisant en cas de peau réactive.

2) L'huile essentielle de bois de rose (déconseillée durant les 3 premiers mois de la grossesse).


Mode d'emploi :

Après avoir passé la zone brûlée sous l'eau froide pendant au moins 5 minutes, appliquer 2 ou 3 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic pure en massant légèrement. Renouveler 3 ou 4 fois dans les deux heures qui suivent. Ceci est efficace aussi sur les coups de soleil. A renouveler plusieurs fois par jour.

Autre solution : dans un petit flacon, diluer :

  • 1 cuillère à soupe d'huile végétale de rose musquée 
  • + 10 gouttes d'huile essentielle de lavande aspic 
  • + 5 gouttes d'huile essentielle de bois de rose. 

Masser la zone douloureuse pendant quelques minutes, 3 fois par jour.


Indications générales

- Ne jamais appliquer de corps gras sur une brûlure (huile, crème...) !
- Une brûlure très étendue, si elle atteint le visage ou si elle concerne un jeune enfant nécessite la consultation au service des urgences.
- Pour éviter les coups de soleil, ne jamais s'exposer aux heures les plus chaudes, soit entre 12H00 et 16H00. Et toujours se protéger : crème solaire à indice élevé, chapeau, vêtements légers pour les enfants.


BOUFFÉES DE CHALEUR, MÉNOPAUSE

Les bouffées de chaleur accompagnent l'arrivée de la ménopause. Ces crises, qui durent une dizaine de minutes, se manifestent par une sensation brutale de chaleur qui prend naissance au niveau du thorax, causant rougeurs, palpitations et transpiration. Le bouleversement hormonal qui se manifeste à cette période est le principal responsable.


Le remède :

1) L'huile essentielle de sauge sclarée
De la puberté à la ménopause, en passant par les règles, cette huile essentielle accompagne toutes les grandes étapes de la vie intime d'une femme (sauf la période de grossesse et d'allaitement, où elle est interdite).

2) L'huile essentielle de camomille romaine.


Mode d'emploi :

Diluer 2 gouttes d'huile essentielle de sauge sclarée dans 1 cuillère à café de miel et avaler. A prendre deux fois par jour pendant 20 jours.

En complément, pour retrouver calme et plénitude, utiliser l'huile essentielle de camomille romaine, en utilisation par massage. Diluer 8 gouttes d'huile essentielle de camomille romaine dans 1 cuillère à café d'huile végétale. Masser doucement le plexus solaire.


Alimentation et conduite à tenir en période de ménopause :

  • Consommer des aliments riches en calcium, des fruits et légumes verts, des poissons gras (attention au saumon si bon au goût mais pas toujours aussi bon à la santé en raison d'une contamination par les métaux lourds), des légumes secs.
  • Rafraîchissez-vous le plus souvent possible en cas de crise.
  • Réévaluer son couple, une activité sexuelle régulière limiterait les bouffées de chaleur...



BRÛLURES D'ESTOMAC


Les brûlures d'estomac sont dues à une inflammation de la muqueuse de l'estomac et/ou à une remontée des sucs gastriques dans l'oesophage (reflux gastro-oesophagien). Le résultat est une sensation douloureuse de brûlure au niveau du sternum qui se développe le plus souvent après un repas copieux.


Le remède :


1) L'huile essentielle de menthe poivrée
Antispasmodique et légèrement anesthésiante, elle soulage efficacement les douleurs d'estomac. De plus, elle régule l'ensemble de la sphère digestive, en stimulant l'activité des différents organes. Contre-indication totale durant toute la durée de la grossesse et l'allaitement.

2) L'huile essentielle de basilic exotique.


Mode d'emploi :

Diluer 1 goutte d'huile essentielle de menthe poivrée dans 1 cuillère à café de miel et laisser fondre dans la bouche après le repas, ou diluer le tout dans un petit verre d'eau. A renouveler après chaque repas.

Utiliser de la même manière l'huile essentielle de basilic exotique, très efficace contre les spasmes gastriques.


L'alimentation :

- Selon les hygiénistes, en règle générale, il faut éviter de prendre des repas copieux et de manger trop gras.
- Manger lentement en mastiquant lentement afin de faciliter le travail de l'estomac.
- Supprimer ou réduire l'alcool, le café, les épices qui ont un effet oxydant sur l'organisme et augmentent la production de sucs gastriques.
- Éviter la position allongée dans les deux heures qui suivent le repas.


BAUMES

Recettes naturelles :

Baume samaritain


BAUME SAMARITAIN DE TORNAMIRA

Baume du bon Samaritain

Pour les plaies, brûlures, ulcères, contusions

Vin rouge et huile d'olive,
Mêler et évaporer à moitié.


BAUME COMPOSE

Traitement de l'eczéma, impétigo, acné, prurigo, etc

- goudron végétal : 18 g
- huile de cade : 15 g
- résorcine : 2 g
- menthol : 5 g
- gaïacol : 5 g
- camphre : 40 g
- soufre (propriété de l'essence de térébenthine) : 15 g
- borax : 36 g
- glycérine : 54 g
- acétone : 80 g
- huile de ricin : 40 g
- lanoline : 100 g

Saturer à chaud l'essence de térébenthine avec du soufre, recueillir ce qui précipite à froid ; le dissoudre dans le goudron, l'huile de cade, l'huile de ricin et la lanoline, en vase clos et à l'étuve.
Laisser refroidir et dissoudre dans ce mélange la résorcine, le menthol, le gaïacol et le camphre. Ajouter la solution de borate de sodium dans la glycérine, puis enfin, l'acétone.







Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

2 commentaires:

  1. Je vais bientôt pouvoir faire de l'huile de millepertuis et mélangée à de l' H E de lavande, c'est un excellent cicatrisant !
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces précieux conseils
    Bonne semaine.
    Samia

    RépondreSupprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.