Le foie possède plusieurs fonctions qui se résument ainsi, il est un organe essentiel qui permet de vivre Insuffisance hépatique ou non...

Savoir ménager son foie

/
4 Comments

Le foie possède plusieurs fonctions qui se résument ainsi, il est un organe essentiel qui permet de vivre


Insuffisance hépatique ou non, nous nous devons d'en prendre soin par des habitudes alimentaires appropriées. Éviction de certaines substances qui, à la longue, se révèlent toxiques à l'organisme dont il est le garant et utilisation des médecines naturelles. Les huiles essentielles peuvent lui être salutaires, ainsi que la consommation de certains nutriments se trouvant dans des aliments de tous les jours sous forme de fruits et de légumes

 
Découpe du foie
Jiju Kurian Punnoose — Travail personnel

 

 

Qu'est-ce qu'une insuffisance hépatique ?


Il s'agit d'une fragilité du foie. Et d'une maladie chronique. Les symptômes peuvent être digestifs : ballonnements, indigestions fréquentes, douleurs abdominales, nausées, constipation alternée avec diarrhée, aérophagie, allergies alimentaires ; ou cutanées : eczéma, acné ; ou généraux comme : fatigue, perte de poids, manque d'appétit. Ces indispositions peuvent être quotidiennes et persister des années, toutefois, avec le temps, d'ordinaire, elles s'atténuent et parfois même disparaissent.

 Les fonctions du foie


Il synthétise de nombreuses substances indispensables au fonctionnement de l'organisme. Grâce à l'excrétion dans la bile des déchets et substances en excès dans l'organisme, il a une fonction d'élimination. Les médicaments que nous prenons, sont détruits par le foie et ensuite éliminés dans l'urine ou la bile. Ce qui permet de dire également qu'il assure la dégradation et la destruction de substances étrangères à l'organisme.


Le foie est un filtre mais aussi à sa fonction d'épuration, peuvent être ajoutées une fonction de défense et de protection immunitaire. Le foie joue un rôle important dans l'ensemble des facteurs qui protègent la personne contre les agressions principalement infectieuses ou toxiques.

Le foie, à quoi sert-il (*) ?

- A produire de l'énergie,
- A stocker sucre, vitamines, fer,
- A détruire les substances toxiques apportées dans l'alimentation,
- A dégrader l'alcool,
- A fabriquer les protéines permettant le transport des graisses dans le sang.
- A fabriquer l'urée,
- A éliminer la bilirubine,
- A permettre un fonctionnement intestinal correct,
- A éliminer le cholestérol,
- A la destruction des médicaments,
- A détruire plusieurs hormones,
- A fabriquer des substances pour permettre la coagulation du sang,
- A barrer le passage dans le sang de substances étrangères pouvant entraîner des accidents immunologiques,
- A lutter contre l'infection en détruisant les bactéries d'origine intestinales,
- A fabriquer, avant la naissance, les globules rouges du sang.
  (*) : sources Cl. Béraud


L'alimentation


1/ Conseils généraux pour adopter une alimentation saine


Les plus grands ennemis du foie sont :


Les graisses : Éviter les graisses pour la cuisson, choisir la cuisson au four sans ajouter de matières grasses. Utiliser des huiles végétales pour l'assaisonnement. Les graisses saturées d'origine animales (viande, produits laitiers et beurre) doivent être consommées en quantité modérée.

Les sucres. Éviter, en dehors des repas, la consommation de sucres à absorption rapide. (Desserts, confiseries, pâtisseries, sucre).

Le sel. Évitez de rajouter du sel aux plats qui vous sont servis.

L'alcool : La consommation de boissons alcoolisées ne doit pas dépasser deux verres chaque jour chez la femme et trois verres chez l'homme.

La médecine traditionnelle et la crise de foie.

Placebo, quand la maladie devient rite.


Certains malades se plaignant d'une crise de foie, se décident à consulter un médecin. Parfois le diagnostic de la crise de foie est admis tout-à-fait et les causes de la crise écoutées ; parfois pour ne pas risquer d'ignorer une pathologie biliaire, le médecin prescrit des examens radiologiques ou autres qui pourront révéler une lithiase biliaire ou d'autres affections mais surtout donner lieu en cas d'examen de la vésicule, à des interprétations fantaisistes permettant d'inventer des maladies qui n'existent pas et surtout pour lesquelles la preuve d'une relation entre les anomalies radiologiques et les symptômes dont se plaint le malade n'a jamais été établie. D'où s'ensuit la prescription de placebos. Car la maladie de foie, en elle-même, n'existe pas. Il sera tout aussi efficace de trouver d'autres traitements.



Bienfaits des huiles essentielles

Le traitement aux Huiles Essentielles, un effet non-placebo



Huile essentielle conseillée : L'huile essentielle de citron


C'est la meilleure amie de votre foie : elle aide à sa dépuration et à la régénération des fonctions hépatiques. De plus, elle facilite la digestion et l'élimination des graisses. C'est l'huile essentielle idéale après des excès.

Autres huiles essentielles à privilégier :


- L'huile essentielle de menthe poivrée,
- l'huile essentielle de lédon du Groënland,
- l'huile essentielle de romarin à verbénone.


Mode d'emploi


En cas de mauvaise digestion : 


Déposer 2 gouttes d'huile essentielles de citron sur un comprimé neutre ou un petit morceau de sucre. A prendre après le repas, deux fois par jour. Vous pouvez également les diluer dans une petite cuillère à café de miel ou d'huile d'olive.

Vous pouvez remplacer l'huile essentielle de citron par 2 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée.


Pour plus d'efficacité : 

Remplacer l'huile essentielle de citron par 1 goutte d'huile essentielle de romarin à verbénone. Vous pouvez également utiliser l'huile essentielle de lédon du Groënland en application externe : déposer 1 goutte sur la région du foie 2 à 3 fois par jour.


2/ Savoir consommer les bons aliments


- Des fruits et légumes :

Consommer quotidiennement des céréales, des légumes et des fruits.

- Les boissons :

Boire un litre d'eau ou de boissons non alcoolisées et non sucrées chaque jour, éviter les boissons sucrées (jus de fruits, pétillants, limonades, etc). Le thé et le café en quantité modérée devraient n'apporter aucun risque.




- Le foie détruit l'alcool, l'alcool détruit le foie


"La cellule hépatique est la seule qui puisse oxyder et dégrader l'alcool, substance toxique pour de nombreux organes et notamment pour le foie. En effet l'alcool, au-delà d'une certaine quantité, devient un poison pour les cellules hépatiques qui le détruisent, et la survenue fréquente d'une atteinte du foie après plusieurs années de consommation excessive n'est donc pas étonnante.

Si les Français pensent à tort que toutes les cirrhoses sont alcooliques, et si c'est offenser un sujet sobre ou abstinent de lui dire qu'il est atteint de cette maladie, ces mêmes Français ignorent presque tout des légions hépatiques dues à l'alcool : leur fréquence réelle, leurs conséquences économiques et humaines, leur gravité, enfin la simplicité des thérapeutiques qui permettent souvent d'obtenir, par la sobriété ou l'abstinence, la guérison ou la stabilisation des lésions. "

Professeur Claude Béraud "Le foie des Français".



***



Quant aux bienfaits des cures thermales qui sont très souvent prescrites par "les empiriques", dans ce cas précis, elles ne servent à rien. Après mon hépatite virale, aucune cure dans une station thermale ne m'a été prescrite. Rien d'étonnant à cela. Pas une étude n'a prouvé que cette prescription améliorait les lésions hépatiques ou modifiait l'évolution des affections du foie. Encore une preuve que le mécanisme exact des troubles digestifs qui sont attribués par erreur à une insuffisance hépatique ou à une maladie de la vésicule biliaire sont tout-à-fait mal connus des curistes et des médecins.







    








Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

4 commentaires:

  1. Voilà un article vraiment très complet !

    Merci Gen, et très bon week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour RN1,
      Merci beaucoup pour ton appréciation, j'ai essayé de regrouper plusieurs éléments qui me paraissaient importants au sujet du foie.
      Bonne soirée,
      merci pour le passage

      Supprimer
  2. Il es possible de ne pas boire d'alcool et avoir une cirrhose du foie et cela grâce à des rats qui m'avaient provoqué une leptospirose !
    Bonne fin de soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Josiane,
      C'est vrai qu'il n'y a pas que l'alcool pour donner une cirrhose, mais ce ne sont que des principes généraux qu'il faut connaître, surtout en cas d'hépatite, il faut supprimer toute source d'alcool, même sauces bonbons ou autres pendant un an.
      Pour les rats, j'ignorais.
      Merci pour ton com.
      Bises.

      Supprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.