Ses propriétés digestives en font un excellent remède naturel

Coriandre, huile essentielle

/
0 Comments


Ses propriétés digestives en font un excellent remède naturel

Fleur de coriandre Flick




Les indispensables : l'huile de coriandre



HUILE ESSENTIELLE DE CORIANDRE

Coriandrum sativum


ATOUTS :



- Dyspepsie. Mauvaise digestion, flatulences, aérophagie, décongestionnant du foie.

- Vertus anti-inflammatoires. C'est un tonique veineux, elle peut aider à soulager les douleurs musculaires et rhumatismales et lutter contre les infections urinaires.

- Vertus tonifiantes et rééquilibrantes. Excellent stimulant de la mémoire et concentration, très utile en cas de baisse de forme.

- Vertus sudoripares. Elle aide à l'élimination.

- Vertus antiallergiques : efficace contre le rhume des foins.


APPLICATIONS PRATIQUES :


Domaine de la santé :

- En cas de digestions difficiles ou indigestions :



Avaler 1 cuillère à café d'huile d'olive dans laquelle vous aurez dilué 1 goutte d'huile essentielle de coriandre + 1 goutte d'huile essentielle de fenouil. 


- En cas de ballonnements :

Mélanger 30 ml d'huile d'amande douce + 10 gouttes d'huile essentielle de coriandre + 10 gouttes d'huile essentielle de lavande fine et procéder doucement à un massage de "notre cerveau du bas". 


- En prévention des courbatures après le sport : 


Diluer 10 gouttes d'huile essentielle de coriandre dans 1 cuillère à soupe d'huile végétale (amande douce par exemple) et verser dans l'eau du bain. Durée du bain : une dizaine de min. Cette préparation neutralise aussi les troubles digestifs.


- Asthénie : 



En cas de fatigue, déposer 1 goutte d'huile essentielle de coriandre sur la plante des pieds et masser. Ponctuellement, selon besoin, elle peut être également inhalée directement au flacon.


Habitat :

Pour assainir son intérieur :


Verser dans votre diffuseur 10 gouttes d'huile essentielle de coriandre + 10 gouttes d'huile essentielle de citron. L'odeur qui s'en dégagera sera excessivement agréable et entraînante.





Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.