L'Orient L'essence de rose se prépare, dit-on, en Orient, en faisant fermenter les pétales de la rose ( avec l'eau) dans d...

Les compositions de parfums

/
0 Comments

L'Orient

L'essence de rose se prépare, dit-on, en Orient, en faisant fermenter les pétales de la rose ( avec l'eau) dans des pots qu'on expose au soleil. Il se forme ainsi à la surface une écume blanche qu'on recueille avec un pinceau, et fondue à une douce chaleur, cette écume constitue l'essence de rose du commerce. En Europe, on obtient cette essence par la distillation ordinaire


 Le parfumeur




Substances employées dans la composition d'un parfum


L'eau aromatique distillée




Recette de l'eau de rose simple, double triple, quadruple.


Pour obtenir environ 7k500 d'eau de rose, prenez :

Pétales de roses récentes7 kg 500
Eau20 litres


Si l'on veut obtenir cette eau plus forte ou plus chargée d'huile essentielle, on la redistille sur une nouvelle quantité de roses, ou bien l'on en retire un produit moindre  à la distillation.


  Autre formule d'eau de rose :


Pétales de roses récentes20 kg
Eau commune40 litres
Sel ordinaire1 kg


Distillez à la vapeur ou bain-marie percé, pour retirer 20 litres de produit.

Eau de rose sans distillation


Essence de rose purequelques gouttes
Eau distillée1/2 Litre

Conseils de préparation. Pour préparer une eau de rose d'une odeur très agréable et sans distillation, verser quelques gouttes d'essence de rose pure, et sans autre addition, dans un demi-litre d'eau distillée qu'on introduit dans un vase d'une plus grande capacité, et agiter jusqu'à ce que l'essence soit très uniformément distribuée dans l'eau. On répète encore, à quelques reprises, l'agitation et on filtre. L'eau ainsi préparée a une odeur bien plus suave que celle préparée par distillation avec les feuilles de rose fraîches.



Un peu d'histoire



Le célèbre naturaliste Linné classe ainsi les odeurs :

1° Les parfums balsamiques, tels que ceux de la rose, de l'héliotrope, de l'iris.
2° Les parfums aromatiques, comme ceux de l’œillet, de la cannelle, de la vanille.
3  Les odeurs fragrances comme  celles de lys, de tubéreuse, de jasmin,
4  Les odeurs, comme l'ambre, la civette, le musc.

Décrire toutes les substances employées dans la parfumerie ne pourrait entrer dans cet article, ceci représenterait un travail immense. A quoi bon dépeindre des fleurs connues, comme le jasmin, la rose, des fruits habituels comme les amandes, les citrons et autres choses semblables ?

Conseils utiles. Mais, si vous êtes parfumeur amateur et aimez confectionner vous-mêmes, eaux florales, crèmes ou autres produits de beauté,  ceux qui sont très importants sont les conseils sur le choix des matières premières : sur leur récolte, leur conservation et sur l'ordre dans lequel il convient de les disposer.

Nomenclature de tous ces produits de beauté qui sont donc composés :

1° De substances empruntées au règne minéral,
2° De celles que présente le règne végétal,
3° Et enfin de celles fournies par le règne animal.


Les substances empruntées au règne minéral.

Le talcil existe plusieurs espèces de talc, le talc laminaire, le talc écailleux.
Le bismuthmétal qui s'emploie pour faire le blanc de fard. 
La cérusepréparation qui reçoit l'addition de matières étrangères.

Le vermillon
Le salpêtresel qui est employé à la fabrication de pastilles odorantes.


Les substances tirées du monde végétal
 Voici les matières premières les plus nombreuses et les plus importantes :

Racines et boisVétiver des Indes dont la racine possède une agréable odeur qui la fait rechercher pour parfumer le linge.
Le patchouliles meilleurs parfumeurs de Paris furent longtemps les seuls à en faire l'usage. Très prisé fort rare et d'un prix élevé, il fût très recherché dans le monde élégant.
1 à 2 gouttes parfument instantanément corbeille, vêtements, etc.


L'iris de provence en poudre ou en morceaux.
L'angélique,
La galanga,
Calamus aromaticus,
Cèdre
Gingembre
Les bois, du brésil, d'aloès, de santal, de rhodes, de sainte-lucie, de palissandre, de sassafras,
La cannelle de ceylan qui est la plus estimée.

Les feuilles et sommités. Les parfumeurs emploient ces parties dans les plantes suivantes : romarin, gentiane, sauge diverses, anis, aneth, thym serpolet, baume, menthe commune et poivrée, cresson, fumeterre, marube.

Les fleurs:
c'est la partie spéciale de l'art du parfumeur :
Roses : c'est la rose pâle qu'on distille pour en tirer l'eau et l'essence de rose puis la rose de Provins. On doit les dessécher avec soin.

Fleurs d'oranger et de citronnier.Jasmin, sringa.
Jonquilles, lilas, cassis, fruits, cacao, graines de vanille,
fenouil du languedoc et rocou,
baumes et résines.
Baumes du Pérou, de la Mecque, de Tolu,
Benjoin, cachou.

Ces bois à parfums se conservent longtemps. Il suffit de les mettre à l'abri de l'humidité et de la poussière en les renfermant dans du papier de soie dans une boîte close hermétique.
























L'alcool ou esprit.On extrait l'alcool du vin, des grains, des pommes de terre, des betteraves, des mélasses et on peut le préparer avec une foule d'autres substances d'origine végétale.


 Des substances empruntées au règne animal.


L'ambre gris
il est en petites masses irrégulières gris foncé. Son odeur très suave se répand dans un grand espace. On extrait de l'ambre gris par l'alcool bouillant.
L'ambre noirmoins cher que l'ambre gris.  


Le musc
cette substance d'une odeur si forte si agréable, se trouve sur un chevrotin, dans une poche située auprès des parties génitales.
Une très petite quantité suffit pour parfumer fortement de nombreuses préparations.


La civette
matière onctueuse de couleur jaune.

L'axonge

La graisse d'ours
cette graisse huileuse vient des pays du Nord.


Le blanc de baleine,
la cochenille.
Autre procédé, le carmin fin.



Un retour sur les essences

Des caractères communs. Les essences naturelles sont des corps de propriétés et de nature chimique très variables, possédant des similitudes. Elles ont une odeur forte rappelant celle de la plante dont on les extrait ; une saveur âcre et pénétrante ; d'être aisément inflammable et de brûler avec une flamme ; elles sont volatiles, bouillent à des températures qui varient de 140 à 240 ° et distillent facilement à une plus basse température dans un courant de vapeur.

Solubles ou non. Toutes sont solubles dans l'éther, le sulfure de carbone, l'alcool, les huiles et les graisses, non solubles dans l'eau, mais lui communiquant cependant leur odeur et leur saveur ; quelques-unes sont plus légères, d'autres plus lourdes que l'eau ; leur couleur est verte, jaune, ambrée, brune, rouge ou bleue, mais on les obtient incolores en les rectifiant. La plupart sont liquides à la température ordinaire, d'autres ont la consistance du beurre, d'autres sont solides.

Les chimistes les ont classées en trois groupes :

- les essences hydrocarburées à deux éléments, telles que les essences de citron, d'orange, de roses, etc.
- les essences oxygénées à trois éléments hydrocarbures oxygénées, telles que les essences d'amandes amères, de cannelle, d'anis, de menthe, de lavande, de roses, etc,
- les essences sulfurées, sans oxygène contenant du soufre et de l'azote.

L'extraction des essences est fondée sur la distillation.  Elle s'opère par moyens assez simples dans le midi de la France. Il y a quelques essences surtout celles de bergamote, de cédrat, de citron, de limette et d'orange qu'on obtient aussi par expression et qui, par ce moyen ont une odeur plus suave.


Pommade à la rose
  ____

Ingrédients :

Graisse blanche500 gr
Huile d’œillette100 gr
Blanc de baleine ou cire blanche  50 gr


Conseils de préparation :  fondre la graisse et la cire blanche ou le blanc de baleine ensemble. La fusion étant opérée, on ajoute l’huile, on passe le mélange chaud dans un linge blanc puis on bat dans un mortier de marbre jusqu’à complet refroidissement. Si la pommade doit rester blanche, on n’ajoute aucune matière colorante. Mais si elle doit être colorée, on y introduit la substance propre à la couleur qu'on souhaite obtenir. Pour l’avoir rouge, on emploie l’orcanette :
- faire infuser 2 gr de cette matière colorante en poudre dans les 100 gr d’huile préalablement chauffée,
- on peut obtenir une nuance jaune en remplaçant l’organette par 1 ou 2 gr de rocou que l’on ajoute au mélange des matières grasses,
- passer ensuite à travers une étamine,
- parfumer avec :

. essence de géranium             : 5 gr
. essence de rose                    : 1 gr
. essence de cannelle de chine : ¼

On ne doit inclure les essences que lorsque la pommade commence à se figer.
  
Autre formule.
  ___

Graisse blanche épurée1.000 gr
Essence de géranium6 gr
Essence de verveine3 gr
Essence de girofle (onéreuse)1 gr

Autre formule moins onéreuse.
  ___

Graisse blanche épurée 1.000 gr
Essence de bergamote ou de citron6 gr
Essence de girofle4 gr

  Conseils : Colorer avec l’orcanette ou la laque carminée.

Pommade fine à la vanille.
  ___


Graisse blanche épurée dans laquelle on a fait infuser
pendant douze heures 60 gr de benjoin en poudre :
1.000gr

Y ajouter :

- teinture de vanille 
10 gr
- essence de girofle 6 gr
- essence de citron6 gr
- essence de cannelle2 gr
- teinture d'ambrette colorée avec un peu de cacao en poudre très fine 5 gr

Autre demi-fine.
  ___
Graisse épurée sans benjoin1.000 gr

Essence de girofle 
6 gr
Essence de citron6 gr
Colorer au cacao2 gr
  
Pommade à l'amande amère.
___
Graisse blanche épurée1.000 gr

Essence d'amandes amères naturelle 
6 gr
Essence de citron, de cédrat ou de portugal6 gr

Pommade à la fleur d'oranger.
  ___
Graisse blanche épurée 1.000 gr

Essence de néroli 
8 gr

Conseils : Selon choix, colorer avec une pincée de safran. Pour une pommade blanche, on n’ajoute aucun colorant.

Pommade à la violette
___
Graisse blanche épurée préparée à l'iris de Provence 750 gr

Corps de pommade à la violette 
250 gr



On peut encore préparer cette pommade avec :

- graisse blanche préparée à l’iris : 500 gr  - pommade à la cassie : 250 gr  -  pommade au jasmin : 250 g.







Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.