Les conditions de vie d'un enfant pendant la grossesse ont une grande influence sur la santé future, sur l'existence même de l'...

L'alimentation équilibrée des femmes enceintes et allaitantes

/
2 Comments

Les conditions de vie d'un enfant pendant la grossesse ont une grande influence sur la santé future, sur l'existence même de l'individu et, parmi ces conditions d'hygiène, c'est l'alimentation qui joue le plus grand rôle

 

Femme allaitante




Les enfants nourris au sein sont moins sujets aux maladies que les enfants nourris au lait du commerce. Partant de là, l'alimentation de la femme enceinte et de celle de la femme allaitante doivent être l'objet de préoccupations particulières du point de vue : des quantités et de la qualité ; des recommandations seront de mise ainsi que des restrictions et la surveillance de certains points précis pour son alimentation de future maman.


Statue femme allaitante  

La quantité alimentaire 


+ 600 cal. Pendant les trois premiers mois de grossesse : pas de changements de besoin, mais, pendant les cinq à six derniers mois, il faut un supplément de 600 calories environ.
+ 800 cal. Pour les femmes allaitantes, il faut 800 calories supplémentaires, donc au moins 200 calories de plus que pour la femme enceinte.
4000 cal. Pour les très jeunes femmes qui sont enceintes ou qui allaitent, c'est-à-dire de 16 à 18-20 ans, il leur faudra des rations encore plus fortes, jusqu'à 4.000 calories par jour, puisque leur croissance n'est pas encore terminée.

La qualité alimentaire 


Le point de vue de la quantité n'a de signification que s'il est doublé par celui d'un équilibre convenable entre les divers constituants de la ration.

Ce qu'il faut recommander 


- Une quantité de matières azotées (protides ou protéines animales ou végétales) assez importante ;
- Une grande quantité de calcium et de phosphore, soit pour cela : consommation de lait et de fromage ;
- Beaucoup de matières grasses, à la fois d'origine animale (beurre) et d'origine végétale (huile d'olive) ;
- Bien évidemment, les vitamines sont toujours indispensables, en particulier la vitamine C (agrumes entre autres).

Ce qu'il faut restreindre 


- Réduire la consommation de sucre, sucreries, gâteaux, pain, riz, céréales car la femme enceinte doit prendre du poids mais ne pas accumuler de graisse pour autant ;
- Pas d'abus de café, thé, alcool, épices ;
- Restreindre la consommation de sel.

Ce qu'il faut surveiller 


- Craindre la suralimentation;
- Combattre la constipation, d'où adopter une alimentation variée (fruits, légumes verts) ;
- Ses dents ! elles doivent être parfaites pour une mastication optimale ;
- Marcher chaque jour assez longuement.





***



Les organismes embryonnaires, ou les organismes de nouveau-nés, supportent très mal une alimentation déséquilibrée ; donc celle-ci doit être adaptée à cette nouvelle situation de femme enceinte. Le régime de la femme enceinte ou allaitante doit comporter plus de lait que les autres régimes, et aussi plus de légumes frais et de fruits.







Sources : familiales








Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

2 commentaires:

  1. ArdwenGifibrille
    17/04/2013 11:26:59

    Kikou!
    Je fais un peu la pause du net en ce moment!
    Fatigue, choses diverses à faire, exams médicaux, et aussi, démarches pour un taf! Je te dirais ce qu'il en est plus précisément, si tu veux, mais en privé, mp ou mail! :-)
    Pour ce bel article sur l'allaitement, je voulais te donner mon petit témoignage, mon vécu perso...
    Lorsque j'ai été enceinte, j'avais une vue assez précise de ce que je voulais offrir à mon futur bout de choux : allaitement, et disponibilité!
    J'avais un contrat CDD, il s'est terminé à une semaine de mon congé de maternité!
    Avais-je fais exprès? Non, mais cela s'est fait de la sorte!
    Je n'ai donc rien cherché ensuite! On savait que financièrement cela allait être dur, mais, cette prériode n'arrive qu'une fois, et ne dure pas toute la vie!
    Je fumais aussi, et il fallait s'arrêter pour la grossesse d'une part, et surtout, pour pouvoir allaiter, mon rêve!
    Ce fut très très dur, mais je l'ai fait! Et oui, une lutte, mais une belle lutte, pour la bonne cause... :-)
    Par contre, habitant en montagne, j'ai continué mes activités physiques, entre autre, la marche, les randos, les courses à pied : j'ai maintenu ma forme!
    Mais pas ma ligne!
    En effet, j'ai gonflé comme une grenouille, affamée en permanence, et je me suis écoutée, tant pis pour les bons conseils de nutrition!
    J'avais alors 19kg de "trop" en fin de grossesse! Mais pas une once de panique en moi, que nenni, au contraire!
    J'ai eu un accouchement impeccable, la petite était sans soucis de santé, et elle a été allaitée dans ses premières 45 minutes de vie...

    RépondreSupprimer
  2. Suite commentaire Gifibrille
    J'ai allaité ma fille durant 13 mois, faisant passer l'allaitement en alimentation principale, prioritaire. Elle buvait "à volonté". Elle a d'ailleurs très vite fait ses nuits, et j'avais, outre l'avantage financier, l'avantage de ne pas trimballer de matériel partout, l'avantage encore de ne pas être en stress de prévoir es week-end et jours fériés, celui de la totale liberté... On pouvait bien partir en rando en forêt, elle aurait toujours à boire, et à bonne température!

    Les gens, quand on était au resto ou autre -et oui, pas de restrictions de lieu, c'est la nature!- étaient émerveillés, et je voyais souvent des mamies qui venaient, pour s'extasier ou nous féliciter de notre choix!

    Cela s'est toujours très bien passé, partout, et très facilement.

    Pour la diversification? J'ai laissé faire la nature, et la curiosité de bébé!

    Elle a goûté, à son rythme et selon ses envies. Et c'est très naturellement, et de façon très soft, qu'elle s'est mise à l'alimentation "classique", aux goûts divers, et aux textures, sans forcing, sans calendrier!

    Certes, il y a eu des "pros" pour me dire, faut commencer à tel mois, faire le salé d'abord, sinon, elle ne mangera rien, etc.
    Je n'ai rien écouté. J'ai juste fait "d'accord" pour être polie, et abréger...

    Aujourd'hui, bébé a 14 ans...

    C'est une grande adoratrice de la bonne table, épicurienne, qui aime pratiquement tout, surtout si c'est bien fait et de qualité!

    Elle a globalement une bonne santé, et une ligne qui me fait pâlir moi-même... "Elle est parfaite!" a dit sa toubib à sa dernière visite...

    Alors, l'allaitement y est-il pour quelque chose dans tout ça?

    En tous cas, il n'a pas été mauvais, ça c'est sûr!!

    Oh! J'allais oublier : mes 19 kg de trop... Ils ont été bu en 6 mois après l'accouchement! Je dis bien "bu", car je n'ai pas fait de régime particulier, ni changé mes habitudes de manière fondamentale... Mais j'avais retrouvé mon poids de forme au bout de cette période...

    Voilà! :-)

    RépondreSupprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.