Petit arbre originaire des côtes d'Afrique et cultivé aujourd'hui dans tout le midi de l'Europe   Il est très anciennement...

Grenadier

/
2 Comments

Petit arbre originaire des côtes d'Afrique et cultivé aujourd'hui dans tout le midi de l'Europe

 

Il est très anciennement connu, puisqu'il en est question dans les livres de Moïse. Les Grecs et les Romains employaient les fleurs sous les noms de Balaustia et le fruit sous ceux de Malicorium. Le fruit du grenadier est la grenade, il possède de multiples propriétés et accompagne très sainement, de savoureuses recettes de cuisine.


Grenade

Les grenades

Dures grenades entrouvertes
Cédant à l'excès de vos grains,
Je crois voir des fronts souverains
Éclatés de leurs découvertes !

Si les soleils par vous subis,
Ô grenades entre-bâillées,
Vous ont fait d'orgueil travaillées
Craquer les cloisons de rubis,

Et que si l'or sec de l'écorce
À la demande d'une force
Crève en gemmes rouges de jus,

Cette lumineuse rupture
Fait rêver une âme que j'eus
De sa secrète architecture.

Paul Valéry, Charmes (1922)

   



GRENADIER

Balaustier : Miougarrier, Punica Granatum L. (Punicacées)  

 

EMPLOI


- Écorce de la racine. L'écorce de la racine était utilisée comme anthelminthique (1), dès l'époque de Dioscoride. Elle l'est également dans l'Indoustan. Ce fut Buchanan qui la remit en usage en Europe vers 1807 et Mérat qui appela, le premier, sur cette écorce l'attention des praticiens français. Elle se présente en fragments très irréguliers, plus ou moins jaunâtre ou de couleur fauve, certains fissurés. Les bords des divers fragments ont une forme de biseau comme cassés ; la saveur est astringente, inodore, non amère ; elle est croquante et colore la salive en jaune. Les fleurs ou Balaustes, sont d'un beau rouge, inodores.

- Les grenades. L'écorce de grenade, Malicorium, est jaunâtre, dure, astringente et elle sert à tanner. Les fruits appelés Grenades (mala punica) qui poussent sur le grenadier, sont des sortes de grosses baies, pleines de graines appelées arilles qu'entourent des vésicules remplies d'un suc doux et acidulé, rougeâtre. La substance qui est à l'intérieur, découverte par Landerer se nomme la granatine. La pulpe de grenade autour des graines contient de l’eau, de  la vitamine C, des sucres simples et des colorants anthocyanidiques (quand la pulpe est rouge). Les arilles s'utilisent en garnitures des plats de l'entrée au dessert. 



PROPRIÉTÉS


- Alcaloïdes et tanins. L'écorce des racines contient 0,6 % d’un alcaloïde (pelletiérine et isopelletiérine) et des dérivés méthylés de cet alcaloïde. Ces alcaloïdes sont combinés dans la plante à un tanin particulier, l'acide granatotannique. L'écorce de la racine, les feuilles, l'écorce des rameaux, l'extérieur et les cloisons internes du fruit ainsi que les fleurs renferment des tanins.

- Vermifuge. L'écorce de racine de grenadier est employée, et avec beaucoup de succès, contre le tænia. A cette écorce de racine, on mélange ou l'on substitue souvent dans le commerce celle de la tige. La décoction d’écorce de racine est efficace contre le ténia (toenicide) et semble-t-il contre les autres parasites intestinaux non inclus dans la paroi intestinale (ascaris, bothriocéphale).

- Activité antioxydante ORAC. La grenade, serait un très bon protecteur des artères et le jus de grenade par exemple, une prévention de l'athérosclérose soit le durcissement ou perte d'élasticité des vaisseaux. La consommation régulière de grenade pourrait réduire significativement l'oxydation responsable du vieillissement des artères. La grenade apporte sodium, calcium, potassium, phosphore et des vitamines C. C'est un stimulant de l'estomac.



RECETTE




Aubergines
Aubergines à la grenade








Ingrédients

2 belles aubergines assez longues
1 grenade
6 c/s d'huile d'olive
1 c/c de thym
1 c/c de zaatar
250 g de yaourt à la grecque
1 gousse d'ail
sel et poivre



Préparation

  • Préchauffer le four à 180 c°
  • Couper les aubergines dans le sens de la longueur. A l'aide d'un couteau tranchant, entailler la chair 3 fois sans transpercer la peau.
  • Les ranger sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé. Le badigeonner d'huile à l'aide d'un pinceau, parsemer de thym, saler, poivrer et faire cuire 35 min, jusqu'à ce que la chair soit tendre.
  • Ouvrir la grenade en deux, récupérer les grains en les détachant de l'écorce et des fines membranes jaunes qui les séparent.
  • Mélanger le yaourt avec la gousse d'ail pelée et pressée, du sel et poivre
  • Quand les aubergines sont cuites, les garnir de préparation au yaourt, parsemer de grains de grenade et de zaatar.
  • Servir aussitôt



***





  1. (1) : Vermifuge. Toutefois, il convient de se montrer très prudent au sujet de ce traitement. Il a été établi qu'il est à déconseiller car l’alcaloïde pelletiérine peut provoquer des intoxications en traversant la barrière intestinale. Mieux vaut utiliser à présent un antihelminthique synthétique qui présente moins de risques.
  2. L'addition du tanin est obligatoire  pour justifier les propriétés de l'écorce. Mais on remplace à présent avec avantage par les doses correspondantes de tannate de pelletiérine. On peut administrer l'écorce de racine de grenadier en décoction avec 0,50 à 0,60 g dans 750 g d'eau qu'on réduit par ébullition à 500 g. La prescription de l'extrait se ferait avec les doses de 15 à 20 g en bols ou en capsules dans lesquels on incorpore 8 g d'extrait de fougère mâle. Cette préparation est interdite aux enfants.








Sources :
Dorvault,
En collaboration avec le blog de Fabrice de Wishhealthsante






Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

2 commentaires:

  1. Cathy
    18/02/2013 19:54:15
    Merci beaucoup Geeen pour cette précision.... J'essaierais et te dirais ça...
    Bonne soirée et bisous
    Cathy

    RépondreSupprimer
  2. Cathy
    18/02/2013 09:02:49

    Bonjour Geeeen et merci ! J'adore la grenade. Je fais beaucoup de jus de fruits avec ma centrifugeuse, pommes, poires, fraises, oranges bien sûr. Tout y passe mais je n'ai jamais essayé la grenade! Quand à ta recette avec des aubergines c'est tentant... Par contre je ne connais pas e tje n'ai pas de zaatar. Bonne journée et bisous

    RépondreSupprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.