Les propriétés polyvalentes des huiles essentielles, renforcées par la déterpénation, leur confèrent de nombreuses indications thérapeuti...

Pouvoirs et vertus des Huiles Essentielles

/
0 Comments

Les propriétés polyvalentes des huiles essentielles, renforcées par la déterpénation, leur confèrent de nombreuses indications thérapeutiques


 Elles possèdent des qualités revitalisantes et excitantes, en premier lieu de l'épiderme, à travers lequel elles ont un pouvoir de pénétration très important. Les constituants des huiles essentielles franchissent la couche cornée et se trouvent rapidement diffusés dans le derme, dont ils transforment les tissus chéloïdiens, comme on le constate après les massages. Puis ils sont diffusés à travers l'organisme par osmose, pénètrent à une vitesse étonnante dans le sang et parviennent au niveau des glandes, des organes et du système nerveux. Une demi-heure après l'application de l'essence, son odeur se retrouve dans les urines, les fèces et la sueur.
 










Massage du visage



Un Pouvoir antiseptique, antibactérien, antimicrobien, antifongique élevé est octroyé aux huiles essentielles par leur pH acide. Ces propriétés germicides s'exercent sur les germes pathogènes Gram + et Gram - ainsi que sur les champignons pathogènes.  

   

Certaines huiles essentielles développent un pouvoir anti-infectieux durable, quel que soit le cas particulier du malade. D'autres ont une efficacité relative sur certains germes, selon les réactions immunologiques développées par un individu donné.  

En effet, si les moyens de défense immunitaire d'un individu déclinent,
des germes qui n'étaient pas pathogènes peuvent le devenir, constituer une menace et entraîner des syndromes d'infection caractérisés. On fera alors subir au malade des examens bactériologiques avec la technique de "aromatogramme" pour identifier ces germes. L'aromathérapeute prescrira les mélanges appropriés d'huiles essentielles pour dispenser au patient une thérapeutique anti-infectieuse et de terrain.

Les huiles essentielles manifestent également un pouvoir cicatrisant, résolutif sur les ulcères de la jambe, les escarres, les zones de dermatose, les eczémas secs ou suintants, l'acné, le psoriasis, les écorchures, les plaies infectées, les plaies atones, les plaies gangréneuses, les plaies cancéreuses.  

Elles dissolvent les mucosités visqueuses, les cristaux et les concrétions dures. Elles saponifient les viscosités insolubles, leur permettant d'être ensuite entraînées dans le flux sanguin. En cela, elles manifestent un rôle de désintoxication, de nettoyage dans l'organisme, de drainage des déchets vers les émonctoires spécialisés, c'est-à-dire le foie, les reins, les poumons et la peau. 

Une propriété primordiale commune à toutes les huiles essentielles est d'être diurétique, comme les tisanes qui stimulent également la diurèse. L'excès d'acide urique, d'urée ou de cholestérol est rapidement résorbé par des associations d'huiles essentielles élaborées dans l'un de ces buts thérapeutiques. Les huiles essentielles ont également des propriétés antiparasitaires. Certaines d'entre elles attirent les insectes favorisant la pollénisation. D'autres, au contraire, les éloignent. Dans ces articles, vous retrouverez une formule "Complexe aromatique contre les insectes" pour chasser les insectes des armoires, des locaux d'habitation, du jardin et du pelage des animaux. Certaines essences qualifiées d'antivénéneuses, neutralisent le venin des insectes et celui des vipères. D'autres développent une action anti-fermentaire, vermifuge ou vermicide.

Mais surtout, toutes les propriétés énoncées plus haut confèrent aux huiles essentielles de l'efficacité dans la prévention ou le soin de nombre de troubles, de dérèglements et d'affections touchant les poumons, les systèmes sanguin, tissulaire, neuro-végétatif ou endocrinien.

Elles exercent une action bronchodilatatrice, eupnisante (c'est-à-dire qui facilite la respiration). Il a été observé que quelques bonnes formules d'associations d'huiles essentielles permettaient de calmer les crises angoissantes de l'acné. Diverses formules ont été élaborées pour traiter les affections des voies respiratoires supérieures et les affections pulmonaires, pour opérer l'asepsie des poumons en fluidifiant les glaires, ce qui facilite leur élimination. Une de ces formules, "Complexe aromatique pour Fumeurs," est destinée à tous ceux qui fument et dont les poumons sont encrassés par la nicotine. Ce complexe aromatique est actif sur les sécrétions bronchiques irritatives provoquées par le tabac, sur les poussées aiguës d'inflammation pulmonaire, de toux, de bronchite, etc.

Cette fonction sur la respiration est largement exploitée au moyen des aérosols qui diffusent dans l'atmosphère des huiles essentielles permettant d'éliminer les mauvaises odeurs, d'aseptiser ou de désinfecter l'air confiné d'un lieu de travail. Dans le circuit commercial on trouve des diffuseurs d'arôme qui permettent de projeter dans l'air, sans chauffage ni gaz particulier, des micro-gouttelettes d'huiles essentielles.



En ce qui concerne l'arthritisme et tout son cortège d'algies goutteuses et rhumatismales, des mélanges d'huiles essentielles procurent des rémissions spectaculaires. Les deux mélanges standards conçus : Complexe Aromatique-Arthritisme n° 1 et Complexe Aromatique-Arthritisme n° 2 sont adaptés à la synergie des rhumatisants, arthritiques, arthrosiques, goutteux, polyarthritiques, rénaux-lithiasiques. Ils développent une action générale et anti-inflammatoire. Ces Complexes Aromatiques - YR ont une action sur le foie, la vésicule biliaire, interviennent dans les syndromes hépato-rénaux, dans toutes les maladies diatésiques, stimulent l'hypophyse et les cortico-surrénales dans tous les états d'allergie et d'infection.

Les huiles essentielles peuvent agir sur la tension artérielle, certaines en la relevant, d'autres au contraire en l'abaissant.

Pour les syndromes des cellulites et des obésités, le Complexe Aromatique - Cellulite a été élaboré pour activer la circulation périphérique, développer une action sur les tissus cellulitiques et conjonctifs, là où se forme une modification par sclérose ou par calcification. Ce complexe stimule les tissus lymphoïdes, assouplit les téguments, diminue la rétention d'eau locale, lutte contre l'infiltration du tissu adipeux et agit en même temps sur la circulation veineuse et artérielle.

Dans les soins apportés à la chevelure, la présence d'huiles essentielles, par son action vaso-motrice, favorise la circulation sanguine au niveau du cuir chevelu. La peau est protégée contre tous les rayonnements en particulier contre les rayons solaires, échappant ainsi aux érythèmes, grâce aux huiles essentielles qui favorisent la création de mélanine (pigments du bronzage) dont elles sont les accélérateurs.

Certaines huiles essentielles tonifient les tissus distendus des seins, augmentent légèrement leur volume. Le Complexe Aromatique pour le buste présente ces propriétés astringentes, raffermissant les muscles sous la peau, les seins volumineux affaissés ou les seins insuffisamment développés.

D'autres propriétés qualifient les huiles essentielles pour une indication thérapeutique antispasmodique, stimulante, hormonale, dynamisante des cortico-surrénales, en raison de leur concentration élevée en hormones végétales. Elles deviennent les catalyseurs de toutes les fonctions de l'organisme, synchronisant leur action avec celle des glandes endocrines et des systèmes sympathiques.
 
 Certaines sont convulsives (1)  épileptisantes (2) (hysope, sauge, romarin, fenouil, absinthe), d'autres excito-stupéfiantes (sarriette, origan, marjolaine, basilic, menthe, angélique) ou seulement stupéfiantes (3) - (rue, thym).

 

 Les huiles essentielles développent également des effets calmants et décongestifs


Animées des vibrations qu'elles émettent, elles modifient le champ électro-magnétique des personnes. Leur odoriférance fait vibrer les micelles et recharge en électricité vitale le système vaso-sympathique et neuro-endocrinien, ainsi que la  substance grise du cerveau où s'élabore l'énergie nerveuse psychique et mentale. Par cette énergie "intra-atomique", la cellule embaumée, vivante ou morte, ne périra point. Une formule a été composée qui provoque des effets tranquillisants et neuroleptiques.

L'aromathérapie est un art médical qui exprime sa technique au travers d'une collaboration entre le biologiste qui détermine les aromatogrammes dans son laboratoire, l'aromathérapeute qui prescrit l'ordonnance et élabore des formules, puis le pharmacien d'officine qui effectue les préparations magistrales. 






  1. Convulsives. Mouvements instantanés des muscles (spasmes), suivis de relâchement. Leur succession rapide distingue les convulsions des contractures, ces dernières durant toujours un temps assez long.
  2. Epileptisantes : qui donnent des convulsions en concomitance avec des troubles nerveux ou mentaux variés. 
  3. Stupéfiantes : qui produisent l'inhibition des centres nerveux.                                                                                                                                         
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...




Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.