"Nez qui coule", yeux larmoyants, excitation ou abattement, toux, température entre 38 et 40°... l'anxiété des parents est b...

Le bébé et l'enfant enrhumés

/
2 Comments

"Nez qui coule", yeux larmoyants, excitation ou abattement, toux, température entre 38 et 40°... l'anxiété des parents est bien compréhensible





FICHE


Le rhume chez les petits

Le rhume


Avant toute chose, demander le diagnostic d'un médecin "clinicien" car il peut s'agir d'un rhume banal, d'une "grippe" toute aussi banale, mais aussi d'une congestion pulmonaire, d'une pneumonie, d'une broncho-pneumonie...

Il ne s'agit ici que du syndrome banal que les mères connaissent bien lorsqu’elles ont déjà élevé deux ou trois enfants. Si elles ont la chance de se rappeler les gestes simples qui leur furent appliqués par leurs parents dans des cas analogues, l'enfant sera bien soigné.

TRAITEMENTS

  Ils peuvent varier pour certains détails selon les habitudes, mais ils comporteront :

- diète hydrique (eau sucrée au miel, bouillon très léger de légumes, sirop de framboise ou jus de citron étendus d'eau...) pendant 24 ou 48 heures. Infusions légères de tilleul, de mauve, de thym, camomille... sucrées au miel ;

- désinfection des fosses nasales : un petit tampon de coton imbibé d'eau bouillie pure ou légèrement salée, un "soupçon" de vaseline goménolée à l'entrée des narines ;

- selon le cas et l'âge : badigeonner la gorge (luette) au bleu de méthylène avec un tampon porte-collutoire aseptique (« Tampobleu », boîte de 20 badigeons – Coopération Pharmaceutique Française – 77001 Melun) ;

- appliquer une couche fine de teinture d'iode sur la poitrine et le dos (une fois par jour, deux ou trois jours). Il s'agit d'un remède ancien, voir l'ordonnance de Michel Portenart de 1912 !

- ou préparer un cataplasme à la farine de lin (2), éventuellement très légèrement saupoudrés de farine de moutarde, pendant 5 à 10 minutes, une ou deux fois par jour pendant deux ou trois jours.. si besoin, revenez aux ventouses (après 7-8 ans), il en existe de petites tailles ;

- donner des suppositoires à base de composés aromatiques (nombreuses variétés dans le commerce) pour les moins de 30 mois. Selon plusieurs études européennes, il est contre-indiqué avant cet âge d’utiliser des suppositoires à base de substances aromatiques telle que le pin ou le camphre par exemple ;

- assainissement de l’atmosphère :

. soit, employer la vieille méthode de Milne (faire bouillir dans une casserole d'eau des feuilles d'eucalyptus), ou plus facilement quelques gouttes de Climarone (1) sur le mouchoir et sur l'oreiller. Pour un bébé, trois gouttes sur l'oreiller ou le drap supérieur. Pour un enfant au-dessus de deux ans, dix gouttes.

. et dans la chambre, laisser dégager 20 gouttes d’huiles essentielles de lavandin, romarin, thym et eucalyptus globulus : à  utiliser dans un diffuseur d’arômes sur une soucoupe au-dessus d'une source de chaleur.

EN CAS DE TOUX

Pour aider l’organisme à lutter :

- laver régulièrement le nez du bébé avec du sérum physiologique et un mouche bébé. Vous pouvez utiliser également des solutions du type Physiomer, qui vont l'aider à mieux respirer.

- Penser également à bien l’hydrater.

Conclusions

Ces affections bénignes, même accompagnées d'une température qui effraye, mais qui est salutaire parce qu'elle dénote une bonne défense de l'organisme, guérissent en quelques jours par des soins simples dans une atmosphère tempérée. En tout cas, sauf exceptions rarissimes (infections surajoutées), jamais d'antibiotiques comme l'état actuel de la science a permis enfin de l'affirmer.




N.B. : Il existe également d'excellents médicaments homéopathiques. Les médecins et pharmaciens spécialisés sauront vous les indiquer.






H.E. : signifie Huile Essentielle

(1) CLIMAROME : protège les voies respiratoires. C'est une préparation prête à l'emploi qui se respire sur un mouchoir dès les premiers signes de refroidissement et qui protège de la pollution ambiante. A ne pas oublier lorsque vous prenez les moyens de locomotion. (Parapharmacies).

Ingrédients Climarome : alcohol, huile de lavande, melaleuca viridiflora huile, huile de pin, huile de menthe, huile de thym, linalool, limonene, géranium, coumarin, eugenol. Ne pas avaler , à utiliser à partir de 3 ans, tenir à l'abri de la lumière.

(2)  Préparation d'un cataplasme à la farine de lin. Acheter impérativement une farine en pharmacie pour éviter les réactions cutanées.

  1. Délayer quelques cuillerées de farine de lin dans une casserole d’eau froide.
  2. Faire chauffer à feu doux tout en remuant pour obtenir une consistance de crème.
  3. Verser le contenu de la petite casserole entre deux mousselines propres ou sur un linge.
    Comme il est indiqué plus haut, vous pouvez, incorporer de la farine de moutarde ou saupoudrer très légèrement la pâte de lin (1/5ème).
  4. Appliquer le plus chaud possible en recouvrant d'un tissu bien isolant. Pour vérifier la température poser le cataplasme sur une partie du corps moins sensible que la poitrine comme le bras. Laissez poser le cataplasme pendant environ 10 minutes. Vous pouvez renouveler plusieurs soirs de suite.



Toutes ces fiches J.D.N. sont établies selon travaux Y.Reiter.
(c) Fotolia







Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

2 commentaires:

  1. Commentaire de Nessa du 18/11/2012 14:05:22

    super ! tres interessant et pleins d'astuces et remedes que je connaissais pas ! faut que j'imprime à mon taf ! car loulou est souvent enrhumé en ce moment la pollution n'arrangeant rien ! bizzz bon dimanche et super super ton site est ultra léger !!! je flotte dessus :)

    RépondreSupprimer
  2. Commentaire de Nessa du 11/11/2012 14:35:57

    Kikou Geneviève ! très intéressant mais de ce côté moi je suis tranquille BiZous ! Daph

    RépondreSupprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.