Au Moyen-âge Les huiles essentielles avaient une valeur comparable à celle des métaux précieux. Les arabes se mirent à distiller les her...

Les Huiles Essentielles, des métaux précieux

/
0 Comments

Au Moyen-âge

Les huiles essentielles avaient une valeur comparable à celle des métaux précieux. Les arabes se mirent à distiller les herbes aromatiques et en firent progresser les techniques d'extraction et de distillation. Ainsi, dès le treizième siècle, on utilisa les essences de romarin et de lavande.

 
Moyen-âge, les huiles essentielles

Les Croisés introduisirent en Europe la technique de l'Aromathérapie qui connut son plein développement au cours des siècles suivants. Amyot, médecin du seizième siècle, annonçait, en parlant des pèlerins :

"Ils portaient des huyles et des senteurs dedans des phyoles,, bonnes senteurs, senteurs de bonheur".


En 1630, Paracelse et son disciple Lefébure parvinrent à comprendre une grande partie du secret des plantes. Leurs travaux restent en garantie de la valeur de leur enseignement.
Ils amenèrent à un haut degré de qualité, des préparations de liqueurs de plantes d'où ils tiraient "le premier être de la plante", le purifiant au suprême degré en l'exposant au soleil pendant quarante jours.







Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.