Cette famille de plantes, le bien-être féminin, semble capable de préserver la fraîcheur de la peau, de retarder les effets du temps et même...

Précis de phytothérapie : les Plantes & Bien-être au féminin

/
0 Comments

Cette famille de plantes, le bien-être féminin, semble capable de préserver la fraîcheur de la peau, de retarder les effets du temps et même de rétablir l'équilibre hormonal du corps féminin 

Ces précieuses propriétés découvertes récemment par les chercheurs, aident les femmes à entretenir leur "capital-jeunesse" durant toute la vie. Une véritable complicité avec le monde végétal. 


Liste non exhaustive des principales



  HUILE de BOURRACHE

Borago officinalis L.

Partie utilisée : la graine

Bourrache


  

Belle... à croquer !
Aussi utile que décorative, la Bourrache propose ses jeunes pousses en salade et offre une nuée de fleurs en étoile,, d'un bleu intense. La plante est cultivée pour la production de graines. L'huile est extraite par pression à froid.

Nutriments essentiels pour la peau
L'huile de Bourrache est très riche en acides gras insaturés (linoléique et gamma-linolénique), qui participent par l'intermédiaire des phospholipides à la constitution des membranes cellulaires. Cet apport nutritif contribue à prévenir le dessèchement des couches supérieures de l'épiderme Des cures régulières aident ainsi à rendre la peau plus souple, plus résistante, et à entretenir son éclat.
Conserver son capital jeunesse
Conseil d'utilisation : en général 1 ou 2 capsules matin et soir, avec un verre d'eau. En cas de sécheresse prononcée de la peau, le contenu d'une capsule peut être appliquée directement sur le visage.

HUILE DE FOIE DE MORUE

Tirée de Gadus morhua L.

Morue


Morue commune
Dessin d’après nature. Ehgène Klimof. Département des Pêcheries du Québec


Une réserve naturelle 

L'huile est tirée du foie frais de la Morue. Ce poisson des mers froides s'est adapté à son environnement en stockant d'importantes réserves nutritives dans ses tissus.

Riche en acide gras
L'huile de foie de morue contient des acides gras essentiels, éléments nutritifs très importants pour les cellules de l'épiderme. Par ailleurs, sa richesse en vitamines A et D favorise l'assimilation du calcium et sa fixation sur l'os. Ce complément nutritionnel est conseillé aux femmes après la ménopause, pour mieux nourrir leur peau et préserver leur capital osseux, ainsi qu'aux enfants, pour favoriser leur  croissance

Beauté de la peau, solidité des os
Conseil d'utilisation : en général 1 capsule matin et soir, avec un verre d'eau. En cures régulières de 25 jours.

 HUILE d'ONAGRE

Oenothera biennis L.

Partie utilisée : la graine


Onagre


En corolles le soir
Originaire de Virginie, l'Onagre a conquis nos terrains incultes. Ses grandes corolles jaunes s'épanouissent à la nuit tombante. L'espèce bisannuelle est cultivée pour l'huile précieuse qui fournissent ses graines, par pression à froid.

Bien-être et beauté
L'huile d'Onagre contient des acides gras d'intérêt fondamental : ils favorisent l'équilibre entre les différentes prostaglandines et agissent ainsi avec efficacité sur les troubles prémenstruels : gonflement et tension douloureuse des seins et du ventre, maux de tête... Les acides gras contribuent en outre à maintenir la souplesse et l'élasticité de la peau.

Pour un bienfait mensuel
Conseil d'utilisation : dans les manifestations prémenstruelles, en général 3 capsules par jour, avec un verre d'eau, les dix derniers jours du cycle.
Sécheresse cutanée : en général deux capsules par jour pendant 6 semaines, à renouveler. Ne pas utiliser pendant la grossesse.


PENSÉE SAUVAGE

 Viola tricolor L.

Partie utilisée : la partie aérienne 

Pensée


Fleur modeste
Dans la symbolique médiévale, c'est la "leur de la Trinité", par allusion à ses trois couleurs (or pour le Père, blanc pour le Fils, violet pour le Saint-Esprit). De la même famille que la Violette, la Pensée sauvage a toujours été réputée pour ses effets bénéfiques sur les peaux grasses.

Astringente et dépurative
L'usage traditionnel de la Pensée sauvage se justifie par la présence de tanins astringents qui contribuent à freiner la production de sébum. La plante a aussi une bonne activité dépurative au niveau cutané.
En association, les extraits de Bardane et de Pensée sauvage, complètent leurs effets.

Pour la pureté du teint

Conseil d'utilisation : en général 1 gélule matin et soir, avec un verre d'eau. Signe d'efficacité, l'apparition de boutons peut être observée en début de cure.
Réservé à l'adulte. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante.


  GATTILIER
Vitex agnus-castus L.
Partie utilisée : le fruit

Gattilier



Une très ancienne réputation
Répandu dans les régions méditerranéennes, le Gattilier est un bel arbuste aromatique, porteur de hampes florales mauves. Les fruits ressemblent à des grains de poivre. Les auteurs anciens, d’Hippocrate à Dioscoride, s'accordaient à lui attribuer des vertus anaphrodisiaques sur la gent masculine. Cette réputation explique le nom latin agnus-castus "agneau chaste".

Activité hormonale

Le Gattilier exerce une action lutéotrope (sur le corps jaune),, intervenant ainsi dans le cycle menstruel ; il a aussi une influence sur la sécrétion hormonale qui gouverne la lactation. La plante est traditionnellement utilisée en cas de règles douloureuses. Des études menées en Allemagne confirment son efficacité sur les désagréments au cours du cycle (troubles prémenstruels), notamment en cas de sensations douloureuses des seins.

Se sentir mieux

Conseil d'utilisation : en général 1 gélule matin et soir, avec un verre d'eau.
Réservé à l'adulte. Ne pas utiliser pendant la grossesse et l'allaitement. Demander l'avis du médecin.

  BARDANE

Arctium lappa L.
Partie utilisée : la racine


Bardane

Une plante de campagne
Poussant au bord des chemins de campagne, les grands pieds de Bardane font la joie des enfants, qui s'amusent avec les "gratterons" ; ces fruits hérissés de crochets, en s'accrochant aux passants humains ou animaux, permettent à la plante de disséminer ses semences. 
L'usage de la Bardane dans le traitement des affections de la peau, remonte à plusieurs siècles.

Activité détoxifiante et antibactérienne
On utilise actuellement la Bardane comme soin traditionnel en cas "d'acné modérée". Par son rôle de draineur du foie et des reins, elle nettoie l'organisme des toxines qui contribuent à l'apparition des boutons. De plus, la racine de Bardane apporte des actifs antibactériens et antifongiques, ce qui aide à assainir la peau. On la conseille également pour les problèmes de peau grasse, en association avec la Pensée sauvage.

Contre les problèmes de peau
Conseil d'utilisation : en général 1 gélule matin et soir, avec un verre d'eau. Réservé à l'adulte. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante.



Maux féminins et phytothérapie

. Règles douloureuses :


Le traitement fait appel à des plantes de type "phyto-progestagène". La plus connue est le Gattilier.


. Bouffées de chaleur :


La phytothérapie intervient à l'aide d'espèces "phyto-oestrogènes",, comme le Soja, ou "phyto-progestagènes", comme le Gattilier. Les plantes veinotoniques et calmantes sont aussi leur utilité. Attention, les plantes à effet hormonal peuvent être contre-indiquées. Un conseil médical est indispensable.






Sources : P. Fabre Phytothérapie.
Source : Dr A. Schnebelen, gynécologue phytothérapeute, magazine plantes et médecines n° 22.




Vous trouverez tous ces produits en Pharmacies et Parapharmacies. Je recommande vivement d'utiliser l'huile de bourrache pour ses vertus immédiates sur la peau. L'épiderme devient plus souple. Ménagez-vous une cure de bien-être.









Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.