(Les mots en italique attirent l'attention sur les indications apparaissant les plus importantes)

Lexique des propriétés des huiles essentielles : Lettre A à G

/
2 Comments

(Les mots en italique attirent l'attention sur les indications apparaissant les plus importantes)

 PRINCIPALES INDICATIONS DES ESSENCES ÉTUDIÉES
proprits des huiles essentielles



    Ail 


prophylaxie et traitement des maladies infectieuses (épidémies grippales, typhoïde, diphtérie ...)
asthme et emphysème (modificateur des sécrétions bronchiques)
affections pulmonaires : bronchites, tuberculose, gangrène pulmonaire, coqueluche, rhumes, grippe
hypertension artérielle
artériosclérose, sénescence
rhumatisme, arthritisme, goutte
lithiase urinaire
blennorragie
infections intestinales, diarrhées, dysenteries
parasites intestinaux (ascaris, oxyures, taenia)
prévention du cancer (par son action antiputride intestinale?)
en usage externe : tumeurs froides, plaies, ulcères, cors, verrues, piqûres d'insectes, gale, teigne, surdité, douleurs de l'oreille.

Angélique (racine) 


Propriété stomachique tonique, stimulante, efficace dans les crampes d'estomac, l'aérophagie, l'aérocolie.

Action antispasmodique dans les dystonies neuro-végétatives, a
action tranquilisante dans les névroses, les états d'anxiété et de dépression. Antalgique, sédatif dans l'infarctus du myocarde et vaso-dilatateur.
Action modératrice sur l'hypophyse et les symptômes d'hyperfolliculinie.
Utilisée dans les déséquilibres hormonaux de l'aménorrhée, de l'hyperménorrhée et dans les troubles de la ménopause installée.
 

Anis vert 


aérophagie, ballonnements, dyspepsies nerveuses, vomissements nerveux
migraines digestives, vertiges et éblouissements digestifs coliques des enfants
fausse angine de poitrine, palpitations
asthme, spasmes bronchiques, toux
règles douloureuses
insuffisance lactée.

Basilic 


fatigue nerveuse (surmenage intellectuel)
insomnie nerveuse
spasmes gastriques et intestinaux, digestions difficiles
coqueluche, certains vertiges
migraines
goutte
règles insuffisantes
paralysie,
épilepsie (?)
en usage externe : perte de l'odorat du coryza chronique.
Antispasmodique et stomachique dans les digestions difficiles avec spasmes et aérophagie. Antiseptique intestinal dans l'aérocolie. Traitement des colites, entérites, entérocolites, restocolites. Antispasmodique dans les dystonies neuro-végétatives. Tonique et relaxant du système nerveux. Traitement de l'asthénie nerveuse, du surmenage intellectuel, des dépressions, migraines, vertiges, et de l'épilepsie. Action tonique sur les cortico-surrénales.


Bergamote 


Action sur la peau. Accélérateur de bronzage : favorise la création de la mélanine ou pigments du bronzage. Dans les produits solaires, les dosages doivent être étudiés pour ne pas provoquer de sensibilisation aux rayons solaires.
Santé

Stimulant du système nerveux et endocrinien. Rétablit l'équilibre hormonal et celui des systèmes sympathiques. Traitement de la fatigue, du manque de tonus nerveux et des insuffisances glandulaires. Antispasmodique des voies digestives pour l'estomac et l'intestin (fermentations et ballonnements).

Bigarade 


Convient aux cardiaques, aux enfants nerveux et aux personnes âgées. Propriété hypnotique et antispasmodique.
Permet de traiter l'insomnie, les spasmes, les palpitations, l'hyperexcitabilité des réflexes et, d'une manière générale, les troubles des sympathiques dont elle émousse la sensibilité.
Agit comme antispasmodique sur le système digestif (mauvaise digestion, colique). Réduit l'amplitude des contractions cardiaques. Par son hespéroside amer, développe une action vitaminique P qui lui confère des propriétés hémostatiques dans la prévention et le traitement des états hémorragiques par fragilité capillaire.


Bouleau


Propriétés diurétiques.

Traitement de l'insuffisance rénale mineure et des états de surcharge, des lithiases rénale et urinaire, de la goutte, de l'hyperuricémie. Anti-inflammatoire de l'arthrose et de l'arthrite.

Efficace contre les taches brunes de vieillesse, les taches de rousseur les kératoses, les dyskératoses. Les semences de bouleau ont une action stimulante dans les cas d'asthénie ou de perte de mémoire.


Bornéol ou Camphre, famille des laurinées


Tonique cardiaque et respiratoire, excitant des systèmes cardio-vasculaire et nerveux. Traitement du collapsus, de la syncope, de l'atonie du myocarde, de l'asphyxie. Sédatif et désensibilisant, indiqué pour soigner les dépressions, douleur, rhume ou infection. De nombreux dérivés du camphre sont indiqués au Codex.


Bergamotier 


antiseptique général et antispasmodique
inappétence
coliques intestinales
parasites intestinaux.


Bornéol 


états de dépression et de fatigue (stimulant des cortico-surrénales)
maladies infectieuses, infections diverses


Cajeput 


entérites, dysenteries
cystites, urétrites
affections chroniques respiratoires (bronchites, tuberculose)
laryngites, pharyngites
spasmes gastriques
asthme
vomissements nerveux
règles douloureuses
rhumatismes, goutte
hystérie, épilepsie (?)
parasites intestinaux

Propriétés excitante et stimulante.
Antiseptique utilisé pour soigner les maladies urinaires, les cystites et les infections des voies pulmonaires (bronchite chronique) et des voies respiratoires supérieures (laryngite, pharyngite).
Action rubéfiante. Traitement des algies rhumatismales, de la goutte, de l'arthrite et de l'arthrose.
On l'utilise en dermatologie pour soigner les plaies et les dermatoses telles que  l'acné ou le psoriasis.
en usage externe : laryngite chronique, névralgies rhumatismales, plaies, dermatoses (psoriasis, acné), névralgies dentaires et de l'oreille


Camomille 


inappétence
migraines
névralgies surtout faciales
dentition douloureuse des enfants
troubles du retour d'âge, vertiges
insomnies
digestions difficiles, troubles digestifs des enfants, entérites
ulcères d'estomac et intestinaux
anémie
dépressions nerveuses, convulsions
règles douloureuses ou insuffisantes liées à des troubles nerveux
douleurs lombaires et maux de tête de la grippe
parasites intestinaux (ascaris, oxyures)
fièvres intermittentes, surtout des sujets nerveux

Action vaso-dilatatrice et sédative dans l'infarctus du myocarde, les troubles nerveux et l'insomnie.
Diurétique et anti-inflammatoire. Traitement des lithiases rénales et urinaires, de la goutte, de l'hyperuricémie, de l'arthrite et de l'arthrose. Cholagogue. Antalgique.
En gynécologie, traitement des algies pelvienne et fonctionnelle, de l'insuffisance veineuse dans les troubles de la ménopause. Emménagogue dans les cas d'aménorrhée et de dysménorrhée.
Antispasmodique dans les dystonies neuro-vététatives. Antiseptique cicatrisant et calmant dans les affections de la peau, mycose, prurit, eczéma, furonculose.
Par son soufre et son azulène la camomille possède des propriétés bactéricides envers la staphylococcie et la streptococcie.
en usage externe : conjonctivites, inflammations des paupières, maladies inflammatoires de la peau, eczémas, dartres, furoncles, douleurs rhumatismales et goutteuses,
plaies diverses


Cannelle de Ceylan 


asthénies (grippale ...)
syncopes
atonie gastrique, douleurs gastriques, flatulences
spasmes digestifs, colites spasmodiques
parasites intestinaux, diarrhées, putréfactions intestinales
métrorragies (hémorragies utérines survenant en dehors des règles), règles insuffisantes, pertes blanches
crachements de sang
impuissance, frigidité
en usage externe : gale, pédiculose

Propriétés antispasmodiques.
Traitement de l'insuffisance digestives, des spasmes, coliques, aérophagie, diarrhée, colite, entérite, entéro-colite, rectocolite, cholécystite aiguë. Diurétique et anti-inflammatoire dans les maladies urinaires, les cystites, lithiases rénale et urinaire, l'arthrite et l'arthrose.

Décontracturant dans les crampes muscularies. Stimulant des fonctions circulatoires, cardiaques (syncopes), et respiratoires (états grippaux et affections O.R.L.). Modificateur trachéo-bronchique. Décongestionnant des muqueuses. Hémostatique. Traitement des saignements, hémorragies, aménorrhées, métrorragies.

Antiseptique, bactéricide envers les bacilles de la typhoïde, de la gale, et les maladies à germes infectieux (colibacille, pseudomonas et candida-albicans) ainsi que le choléra (infections intestinales).



Carotte 


Propriétés tonique, anti-anémique, reminéralisante.
Traitement de l'anémie, du rachitisme, de la scrofulose, de la déminéralisation, des caries dentaires. Facteur de croissance et de longévité dans le vieillissement.
Dépuratif, fluidifiant biliaire dans le traitement des insuffisances hépato-biliaires et de l'ictère.
Antiputride dans les infections intestinales et les colites, entéro-colites, diarrhées infantiles et de l'adulte. Action cicatrisante pour l'ulcère gastro-duodénal, et l'hémorragie gastro-intestinale.
Utilisé en topique sur les dermatoses, les engelures, les gerçures, les plaies qui se cicatrisent, le cancer du sein et les épithéliomas.
Traitement pour l'amélioration de la vision. prévention des maladies infectieuses, dégénératives, du vieillissement et des rides.


Carvi 


inappétence
dyspepsies nerveuses, spasmes gastriques, indigestions
météorisme (fermentations), aérophagie
éréthisme cardio-vasculaire
parasites intestinaux
règles difficiles
insuffisance lactée
en usage externe : gale du chien (usage vétérinaire)

Propriétés antispasmodiques, carminatives, stimulantes.
Traitement de l'aérophagie, de la dyspepsie nerveuse et des spasmes gastriques. Utilisé dans la ménopause installée et pour les maladies de la nutrition (maigreur).
L'huile de carvi associée à l'huile de ricin forme un excellent topique pour soigner la gale du chien. 

Cèdre 

Propriétés vitalisante et cicatrisante.
Utilisation en dermotalogie (rides, prurit sans suintement, eczéma sec, ichtyose),
et pour le traitement des phanères,
chutes de cheveux, des peaux sèches et ternes et des ongles cassants. Désinfectant des voies respiratoires supérieures et des bronches.


Chénopode anthelmintique ou Ansérine vermifuge 


parasites intestinaux : ankylostomes, ascaris, également oxyures et anguillules - très discrètement, taenia
(contre-indiqué en cas de tuberculose, affections cardiaques et rénales, arhtritisme, grossesse)


Chénopode blanc 

rafraîchissant
sédatif
anti-hémorroïdal

Vermifuge utilisé contre les ascaris, les oxyures, les ankylostomes et les anguillules.


Chénopode ambroisie 


tonique
stomachique
affections nerveuses

Citron 


infections diverses, maladies infectieuses, épidémies (préventif et curatif)
asthénie, inappétence
rhumatismes, arthritisme, goutte
hyperacidité gastrique, ulcères d'estomac
artériosclérose, hypertension
varices, phlébites, fragilité capillaire
pléthore, hyperviscosité sanguine
ascites
lithiases urinaire et biliaire
déminéralisation, croissance, convalescence, tuberculose pulmonaire et osseuse (mal de Pott) anémie
scorbut
ictère, congestion et insuffisance hépatique
digestions pénibles, vomissements
hémorragies (saignements de nez, hémorragies gastriques, intestinales, rénales)
diarrhées
paludisme, états fiévreux
parasites intestinaux
également : asthme, bronchite, grippe, hémophilie, blennorragie, syphilis, sénescence, céphalées
en usage externe : stomatites, glossites, aphtes
syphilides buccales
plaies infectées, putrides
verrues
herpès
teigne, gale
éruptions diverses, furoncles, dartres

Par l'hespérine, facteur vitaminique P, il protège et augmente la résistance des capillaires et agit sur leur perméabilité.
Traitement des états hémorragiques ; abaissement de l'hyperviscosité sanguine action anticoagulante contribuante à régulariser le taux de fibrinogène. Traitement de l'insuffisance veineuse avec inflammation sur le trajet de la veine varices, hémorroïdes, phlébite, ulcère variqueux, thrombose, rétinite, glaucome.
Carminatif. Astringent.
Antiscorbutique par la richesse en vitamine C. Antiseptique, bactéricide. Stimule et favorise les réactions immunitaires. Diurétique. Traitement de la goutte, des rhumatismes, de l'hypertension, du diabète, de l'artériosclérose et du vieillissement prématuré.
Efficace dans les soins de rhumes allergiques, rhinites, sinusites, et hémorragies nasales. Pour les soins de la peau, le citron est actif sur les engelures, les taches de rousseur et les verrues. Utilisé pour réduire la séborrhée du cuir chevelu.
Améliore la vision.

Coriandre 


aérophagie, flatulences, digestions pénibles
inappétence
spasmes intestinaux
Coriandre, famille des ombellifères.

Propriétés carminative et stomachique.
Traitement des mauvaises digestions, spasmes, flatulences, de l'aérophagie, l'aérocolie, la diarrhée, la colite, l'entérite et l'entéro-colite. Antalgique dans les maladies génitales, les douleurs fonctionnelles et pelviennes, les troubles de la ménopause. Anti-infectieux dans les maladies de peau, les furoncles et les anthrax.

Cumin 


On l'utilise comme antiseptique et anti-infectieux dans les maladies de l'intestin : aérocolie, colite, entérite, entéro-colite, rectocolite, dans la cholécystite et l'urétrite, et dans la blépharite. Stimulant énergique dans les maladies de la nutrition, entre autres la maigreur.


Cyprès 


hémorroïdes, varices
troubles ovariens (règles douloureuses, métrorragies)
troubles de la ménopause
coqueluche, toux spasmodiques
spasmes
grippe
énurésie
rhumatismes
irritabilité (rééquilibrant ganarel, surtout du système nerveux)
cancérose (?)
Dans l'arthrite et l'arthrose, dans certaines dermatoses, le zona et les dartres.
Action dans les maladies infectieuses, grippe, affections O.R.L., oreillons, coqueluche.
Propriété pour l'asepsie en général.


Estragon, famille des synanthérées


dérèglements neuro-végétatifs (aérophagie, hoquet)

digestions lentes, douleurs gastriques
inappétence
flatulences, fermentations putrides
règles difficiles et douloureuses
parasites intestinaux
cancérose (?)

Carminatif et antispasmodique.
Traitement de l'aérophagie, l'aérocolie, du hoquet, des dyspepsies et des dystonies neuro-végétatives.



Eucalyptus, famille des myrtacées


affections des voies respiratoires : bronchites aiguës et chroniques, grippe, tuberculose pulmonaire, gangrène pulmonaire, asthme
affections des voies urinaires : infections diverses, colibacillose
diabète
certaines affections et maladies fébriles : malaria, typhus.
scarlatine (prophylaxie de la scarlatine), choléra
rhumatismes, névralgies
parasites intestinaux : ascaris, oxyures
migraines
fatigue générale
Antiseptique général.
Traitement des surinfections pulmonaires (bronchite, catarrhe) et rhino-pharyngées (angine, rhinite, sinusite, otite, laryngite). Bactéricide, antimicrobien. Efficace dans les infections des voies urinaires atteintes par les germes pathogènes Gram + et Gram -.
Traitement de la colibacillose. Anti-infectieux dans la scarlatine, les leucorrhées. Vermifuge contre les oxyures et les ascaris.
Antalgique dans les névralgies rhumatismales.
Éloigne les moustiques.
en usage externe : plaies, brûlures (favorise la formation des bourgeons charnus réparateurs)



Fenouil, famille des ombellifères

météorisme
inappétence
digestions lentes
aérophagie
oligurie, lithiases urinaires, goutte
règles insuffisantes
affections pulmonaires
douleurs gastriques, vomissements nerveux
insuffisance lactée
parasites intestinaux
On utilise l'huile essentielle des semences.
Propriétés galactogogues exploitées pour provoquer la montée de lait chez les nourrices.
Emménagogue actif dans l'aménorrhée et l'hyperménorrhée.
Carminatif. Digestif.
Traitement de l'anorexie, de l'atonie digestive, de la dyspepsie, de l'aérophagie et de l'aérocolie.
Diurétique employé dans l'hyperuricémie, la goutte, l'excès d'urée et les lithiases urinaires.
en usage externe : engorgement des seins, surdité.


Genévrier 


lassitude générale ou organique (digestions lentes)
prophylaxie des maladies contagieuses
affections des voies urinaires (reins, vessie) : blennorragie, cystite
albuminurie, diminution de la quantité des urines
goutte
rhumatismes, arthritisme
lithiase urinaire
artériosclérose
diabète
hydropisie, cirrhose
pertes blanches, menstruations difficiles et douloureuses
fermentations intestinales
en usage externe : séquelles de paralysies
plaies, ulcères, eczéma suintant, acné
gale du chien (usage vétérinaire)
désinfection des habitations




Genièvre (baies), famille des conifères (baies) 


Nombreuses propriétés.
Diurétique et antiseptique actif exploité dans la goutte, l'hyperuricémie, l'arthrite et l'arthrose, la cellulite et l'obésité, l'insuffisance artérielle dans les troubles de la ménopause.
Action sur le tropisme pancréatique concernant le diabète et sur l'hépatite virale. Anti-infectieux, anti-microbien. Traitement des maladies infectieuses, grippe, oreillons, coqueluche.
Dépuratif dans les maladies urinaires, urétrites, cystite, blennorragie, calculs de la vessie et des reins.
En usage interne et externe : antiseptique et cicatrisant dans les dermatoses récidivantes, abcès, furoncles, anthrax, acné, eczéma, mycoses, prurit, orgelets, blépharite et gale du chien. Tonique général et nerveux dans les asthénies, fatigues et fatigues oculaires. Améliore la vision.



Géranium, famille des géraniacées



Propriétés hémostatiques. Traitement de l'hémorragie gastrique et, en gynécologie, de la métrorragie et de la ménorragie. Antiparasitaire, bactéricide, anti-microbien, anti-fongique. Désinfectant et anti-inflammatoire dans toutes sortes d'inflammations, dans les dermatoses récidivantes, mycoses, prurit, eczéma sec, zona, maladie de Paget du sein, engorgement des seins, stomatite infectieuse. Propriétés astringentes. En usage externe, cicatrisant et antiseptique sur les plaies de toute nature, brûlures et érythèmes. Tonique dans certaines asthénies et stimulant des cortico-surrénales. Antalgique dans certaines algies rhumatismales et névralgies faciales. Éloigne les moustiques.

La beauté jointe à l'amour de la vertu des plantes fait l'objet principal de la popularité des fleurs qui guérissent. Aussi la magnificence des fleurs a-t-elle une prédilection pour les plantes issues d'autres contrées que la France. Le géranium odorant est cultivé en France, mais aussi à Madagascar et en Algérie, cette plante provient du Nord de l'Amérique et elle ne tolère de se rapporter aux plantes que dans la mesure où elles ont des valeurs curatives.


asthénies diverses (déficit des cortico-surrénales)
gastro-entérites, diarrhées
hémorragies utérines, pulmonaires (décoction de feuilles)
stérilité
jaunisse 
diabète (décoction de feuilles)
lithiase urinaire
ulcère gastrique
cancérose (cancer utérin ?)
En usage externe : cicatrisant et antiseptique sur les plaies de toute nature, brûlures et érythèmes.  plaies, brûlures
engorgement des seins
angines, inflammations de la bouche et de la langue
impuissance (?)
ophtalmies
névralgies faciales
douleurs gastriques et lombaires
dartres, eczémas secs
pédiculose
Propriétés hémostatiques.
Traitement de l'hémorragie gastrique et, en gynécologie, de la métrorragie et de la ménorragie.
Antiparasitaire, bactéricide, anti-microbien, anti-fongique.
Désinfectant et anti-inflammatoire dans toutes sortes d'inflammations, dans les dermatoses récidivantes, mycoses, prurit, eczéma sec, zona, maladie de Paget du sein, engorgement des seins, stomatite infectieuse. Propriétés astringentes.
Tonique dans certaines asthénies et stimulant des cortico-surrénales. Antalgique dans certaines algies rhumatismales et névralgies faciales. Éloigne les moustiques.



Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

2 commentaires:

  1. helliot
    le06/11/2009 à 11h40

    Bonjour , j'aimerai des conseils pour mes problèmes d'accouphènes, car les médecins ne savent pas trop soigner. Depuis un an ils ont commencé à tout mettre sur le compte du stress et du surmenage au boulot. Mais je ne veux pas dépendre de leurs médocs , antidépresseurs, tranquilisants et somnifères.
    Meric d'avance
    JB

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gen 27/08/2012 22:49:57

      Bonjour Helliot,
      Si j'ai un conseil à te donner c'est de privilégier les essences de plantes aux antidépresseurs. Pour les acouphènes, je n'ai rien en particulier à te conseiller. Par contre tu peux prendre de la valeriane qui est une des plantes majeure du traitement des maladies nerveuses. Ses propriétés traditionnelles sont sédatives et hypnotiques. Elle est employée également dans les cures de désaccoutumance au tabac auquel elle donne un mauvais goût. Posologie conseillée :
      - Pour dormir : 3 gelules le soir
      - Pour calmer : 1 à 2 gelules trois fois par jour.
      Bien amicalement Helliot. A bientôt.

      Supprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.