Généralités Abaissent la tension artérielle : l'essence de lavande, l'essence d'aspic (par action périphérique, en aba...

Les maladies cardio-vasculaires

/
1 Comments

Généralités


Abaissent la tension artérielle :

  • l'essence de lavande,
  • l'essence d'aspic (par action périphérique, en abaissant la tension superficielle du sang),
  • l'essence de marjolaine, par un mécanisme central. 
A l'inverse, élèvent la tension artérielle :

Les essences :

  • d'hysope, 
  • de romarin, 
  • de sauge, 
  • et de thym, 
Par libération d'adrénaline consécutive à une action directe à l'endroit des surrénales.







Les maladies cardio-vasculaires


Découpe d'un coeur



Acouphène. Sifflement. Bourdonnement d'oreille. Surdité

Trois formules à prendre en alternance : 

Camomille 7, Genièvre 11.
Bois de Rose 6, Camomille 6, Genièvre 5.
Sarriette 6, Camomille 10.


Collapsus, Syncope

Camphre seul dilué à 20 %.  


Extra-systole intriguée avec dyspepsie

Trois formules à prendre en alternance : 

Géranium 5, Basilic 6, Thym 4, Origan 3.
Lavande 4, Marjolaine 6, Bigarade 8.
Bigarade 9, Cyprès 8. 


Hypercholestérolémie

Romarin 8, Bouleau 10


Hypertension

Lavande 7, Marjolaine 7, Citron 5.  


Hypotension, avec œdème, enflure, crampes, fatigue

Pin 6, Thym 7, Romarin 6.   



Troubles du rythme cardiaque

Trois formules à prendre en alternance :

Marjolaine 8, Cyprès 8.
Marjolaine 8, Bigarade, 8.
Camomille 10, Menthe 5.           


   


Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

1 commentaire:

  1. Helliot
    27/08/2012 22:39:59
    jbhelliot87@gmail.com
    http://nature-et-sports-randos-puys-et-grands-monts-limousin.over-blog.com/

    Sur : Les maladies cardio-vasculaires 1

    Helliot le25/10/2009 à 23h15

    j'aimerai plus d'infos pour les acouphènes, en effet depuis plusieurs années j'ai ça et depuis un an c'est 24h/24, les toubibs ne savent ou ne veulent pas me soigner, ils ne donnent que des anti dépresseurs, des tranquilisants et j'en ai marrre

    RépondreSupprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.