Nous consommons plus ou moins régulièrement des colorants dans notre alimentation

Les colorants

/
0 Comments

Nous consommons plus ou moins régulièrement des colorants dans notre alimentation

Les colorants dans les sucreries






Dans la composition d'un aliment, les colorants sont souvent indiqués par le code E121, E150 ou E162. 

Savez-vous à quoi correspond la lettre E ?


Prenez un paquet de bonbons, de gâteaux ou de bouillon en cube et regardez sa composition. Vous avez de fortes chances de tomber sur un E220, un E150 ou encore un E304.


Ces codes désignent des produits rajoutés aux ingrédients de base lors de la fabrication. La lettre E correspond à "Europe" : ce code est le même dans tous les pays de l'union Européenne.


Le nombre qui suit désigne le genre de l'additif. Les colorants ont des numéros allant de E100 à E180. Les conservateurs, qui rallongent la durée de vie d'un produit, de E200 à E290. Les antioxydants, qui empêchent les corps gras de rancir, de E300 à E321.


Les agents de texture, qui lient les ingrédients, les rendent onctueux ou empêchent la formation de dépôt, de E322 à E483... Certains de ces additifs sont artificiels. D'autres existent dans la nature : ainsi, le E162 correspond-il au rouge de betterave.


De plus en plus, les industriels évitent d'inscrire les codes en E : ils préfèrent marquer "rouge de betterave" que "E162", car cela fait moins chimique.


Dans un bonbon à la pomme, il y a forcément de la pomme ? C'est faux. Si une pomme sent la pomme, c'est parce qu'elle contient naturellement une molécule que notre nez a appris à reconnaître comme étant l'odeur de la pomme. Mais il est possible de copier cette molécule et de la fabriquer en usine. L'arôme devient alors artificiel et notre odorat n'y voit que du feu.




Source : Nessmann
(c) Fotolia






Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.