La cannelle de Ceylan, variété la plus réputée, provient du cannelier de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum), arbre toujours vert, croissant à ...

Cannelle de Ceylan

/
0 Comments
La cannelle de Ceylan, variété la plus réputée, provient du cannelier de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum), arbre toujours vert, croissant à Ceylan, les Indes Orientales, les Antilles, Java, Madagascar... C'est l'écorce intérieure des nouvelles pousses que l'on exploite tous les deux ans. Les fragments d'écorce, séchés, sont emboîtés pour constituer les petits cylindres vendus dans le commerce.


La cannelle de Chine, moins estimée, est tirée du Cinnamomum Cassia, arbre originaire d'Annam et de Chine méridionale. Sa poudre est plus rouge que celle de la variété précédente.

Cannelle de Ceylan


Cinnamomum zeylanicum.
Lauracée

PARTIES UTILISÉES :

- L'écorce et l'essence obtenue par distillation à la vapeur d'eau de l'écorce et des feuilles.


PRINCIPAUX CONSTITUANTS CONNUS :

- Huile essentielle de l'écorce contenant 65 - 75 % d'aldéhyde cinnamique, 4 à 10 % d'eugénol, carbures, alcools terpéniques, l-pinène, cinéol, phellandrène, furfurol, cymène, linalol, sucre, mucilage, tanin, amidon, mannite ...
- L'essence tirée des feuilles contient 70 à 75 % d'eugénol, 3 % seulement d'aldéhyde cinnamique, du benzoate de benzyle, linalol, safrol ...


PROPRIÉTÉS :

usage interne :


- stimulant des fonctions circulatoire, cardiaque et respiratoire
- eupeptique (facilitant la digestion), stomachique
- antiseptique, antiputride (la cannelle de Ceylan tue le bacille d'Eberth - typhoïde - à la dose de 1/300)
- carminatif
- vermifuge
- antispasmodique
- légèrement astringent
- hémostatique
- faiblement aphrodisiaque
- emménagogue (on l'a parfois accusée d'être abortive)
- provoque une légère élévation de la température, une sécrétion salivaire, lacrymale et nasale
usage externe :
- parasiticide

INDICATIONS :

usage interne :

- asthénie
- courbatures fébriles, grippe, affections dues au refroidissement
- asthénie grippale
- syncopes
- infections intestinales (choléra)
- atonie gastrique, digestions lentes
- parasites intestinaux
- spasmes digestifs, colites spasmodiques
- diarrhées
- métrorragies, pertes blanches
- hémoptysies
- impuissance
- règles insuffisantes
- autrefois, très recommandée en saisons  froides aux mélancoliques, aux insuffisants digestifs

usage externe :


- pédiculose, gale
- piqûres de guêpe, morsures de serpent


MODE D'EMPLOI :

usage interne :


- infusion d'écorce :           8 à 15 gr par litre d'eau
- poudre :                           0,50 à 2 gr par jour, en cachets
- eau distillée de cannelle :  10 à 50 gr en sirops, potions
- teinture au 1/5è :              1,50 à 10 gr en sirops, potions
- vin chaud sucré + cannelle,  dans les refroidissements, courbatures fébriles, états grippaux
- essence : 2 à 3 gouttes, plusieurs fois par jour, sur un morceau de sucre
   (dose moyenne : O,05 à 0,30 gr)

contre la grippe    :       0,5 cc toutes les 2 heures
contre le choléra  :        5 à 10 gouttes toutes les 1/2 heures



- mélange contre les dyspepsies :


cassis (feuilles) ..................................               10 gr
cannelle de Ceylan ............................     aa        1 gr
clou de girofle ...................................
en infusion pour un litre d'eau. Une tasse après les repas.

- potion contre les métrorragies :


teinture de cannelle ................................      25 gr
hydrolat de cannelle ..............................     150 gr
éther acétique .........................................        5 gr
sirop d'écorce d'orange amère ...............      30 gr

à prendre dans les 24 heures.


usage externe :


- peut s'utiliser, associée à d'autres essences, dans les mélanges pour inhalations (affections des voies respiratoires)

- contre la pédiculose, la gale :


Salvol I   essence de cannelle .....  .  )
                    essence de thym        .   )
                   essence de romarin  .     )
                   essence de pin                )   aa 2,50 gr

         solution de sulforicinate de soude à 30 %    90 gr
                           J. Moiroux - Th. Lyon

- contre la gale : voir à lavande : pommade d'Helmerich
- essence sur les piqûres de guêpe, morsures de serpent (traitement d'appoint)




N.B.



I. - La cannelle entre dans la composition de l'alcoolat de mélisse composé, l'élixir de Garus, la potion de Todd, etc ..., la préparation de pastilles pectorales, de dentifrices ...

1 - Potion cordiale du Codex :

teinture de cannelle ....................................... 10 gr
Banyuls ....................................................... 150 gr
sirop .............................................................. 40 gr


2 - Vin de cannelle composé (Hôpitaux de Paris) : cordial

vin rouge ............................................ ..................... 100 gr
teinture de cannelle ...................................................... 8 gr
alcoolat de mélisse .............................. ........................ 6 gr
sirop simple ........................................... .................... 30 gr
(formule analogue à celle du Formulaire des Hôpitaux Militaires de 1821 ...)


3 - La teinture d'arnica aromatique se compose de :

fleurs d'arnica ...............................................    50 gr
girofle ................................................. .........    10 gr
cannelle ............................................. ..........    10 gr
gingembre ...................................................     10 gr
anis .................................................. ...........   100 gr
alcool ..........................................................    1 litre

faire macérer 8 jours. Passer.

Une cuillerée dans 1/2 verre d'eau sucrée, réitérée 2 ou 3 fois par jour, dans le cas de chute et de contusions ; bon odontalgique.


4 - L'élixir antiseptique de Chaussier a pour formule :

quinquina ................................................... 64 gr
cascarille .................................................... 16 gr
safran .........................................................   2 gr
vin d'Espagne ........................................... 500 gr
cannelle .....................................................  12 gr
eau-de-vie ...............................................  500 gr

faire digérer plusieurs jours, passer et ajouter :

sucre ........................................................... 150 gr
éther sulfurique ..........................................     6 gr
contre le typhus (préparation utilisée en 1814-1815).


5 - Essence d'Italie :

cannelle ....................................................... 90 gr
cardamome grand ....................................... 60 gr
galanga ....................................................... 60 gr
girofle ........................................................ 15 gr
poivre long ................................................ 12 gr
muscade ....................................................   8 gr
ambre gris .................................................   0,2 gr
musc .........................................................   0,2 gr
alcool à 90 % ...........................................   1 litre
faire digérer. Filtrer.

Aphrodisiaque : 20 à 30 gouttes sur du sucre.


6 - Vin aphrodisiaque :

gousses de vanille ...................................    30 gr
cannelle ...................................................    30 gr
ginseng ....................................................    30 gr
rhubarbe ..................................................    30 gr
vin de Malaga .......................................     1 litre
ou vin vieux de Chablis

faire macérer pendant 15 jours les substances dans le vin, en agitant chaque jour. Filtrer et ajouter 15 gouttes de teinture d'ambre.


7 - Liqueur "Parfait amour" :

zeste de citron ..........................................    40 gr
thym ........................................................     30 gr
cannelle ..................................................      15 gr
vanille .....................................................     10 gr
coriandre .................................................     10 gr
macis .......................................................     10 gr
eau de vie .............................................      2 litres

laisser macérer 15 jours et ajouter un sirop de sucre fait de 2 kg de sucre pour 1 litre d'eau. Mélanger et filtrer.


II. - Voir à girofle les formules d'élixir dentifrice et de vinaigre aromatique anglais.

- Voir à hysope la formule de l'élixir végétal de la Grande Chartreuse.


III - La cannelle était, aux siècles passés, une denrée rare et précieuse entre toutes. Ceux qui en possédaient l'utilisaient dans l'hypocras (1) (vin aromatisé à la cannelle, les pâtisseries, les entremets). De nombreuses préparations pharmaceutiques en contenaient. Elle était également employée comme encens et comme parfum.


IV. - Recette pour gourmands transmise par H. Leclerc : des tranches de pain de mie grillées, beurrées et saupoudrées de cannelle lorsqu'elles sont encore chaudes.


V. - Jadis on portait sur soi des petites boîtes remplies d'aromates - dont la cannelle - pour se préserver des maladies contagieuses. Or, pour Chamberland, en 1887, trois essences auront "à la fois le plus grand pouvoir antiseptique, soit qu'elles agissent par leurs vapeurs, soit qu'elles agissent en solution, ce sont celles de cannelle de Ceylan, de cannelle de Chine, d'origan".


VI. - Voici une formule pratiquement infaillible. Contre les états grippaux et les premières attaques du froid, on sera bien inspiré d'utiliser - et le plus tôt, ici comme ailleurs, sera toujours le mieux - une vieille "médecine" à la portée de tous, pour l'ensemble acceptée sans déplaisir : des grogs avec un demi-citron pressé, un verre à liqueur de rhum, une cuillerée à soupe de miel, et un grand verre d'eau chaude dans laquelle on aura fait bouillir 2 ou 3 minutes un fragment de cannelle. Pour les enfants, on s'abstiendra de rhum.





(1) L'hypocras est une boisson tonique faite de vin sucré dans lequel on a fait infuser de la cannelle, du gingembre et des clous de girofle.





Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.