Tout un chacun connaît et n'aime pas forcément les marques. Mais au-delà de cette considération et de leur consommation, elles représe...

Martini, royaume de la marque, suite

/
1 Comments
Tout un chacun connaît et n'aime pas forcément les marques. Mais au-delà de cette considération et de leur consommation, elles représentent de vrais repères chez nous, l'essence de nos habitudes quotidiennes des images et des signes qui nous entourent. La source (indiquée) de cet article invite à découvrir le secret de cet apéritif un peu oublié, le MARTINI. Il existe beaucoup de choses que l'on ignore à leur sujets. Cet article répare cette lacune en ce qui concerne le MARTINI, il représente un certain regard documenté sur cette grande marque présente en France.

Martini





L'histoire du MARTINI


MARTINI, c'est avant tout la rencontre de deux Italiens de génie, Alessandro Martini et Luigi Rossi natifs du Piémont, à la fin du XIXe siècle. Entre l'entrepreneur visionnaire et l'herboriste vinificateur, se tissent des liens indissolubles qui donneront naissance au célèbre apéritif à base de vin et de plantes aromatiques. Dès sa création en 1863, MARTINI, fabriqué à Pessione, connaît un vif succès, notamment auprès des cours royales (Italie, Portugal, Espagne). Sa notoriété grandit rapidement grâce aux nombreux prix remportés lors des Expositions universelles.

MARTINI commence à se répandre dans le monde. Après le décès de Luigi Rossi en 1905, l'entreprise est gérée par ses quatre fils. Ceux-ci perpétuent la volonté des "pères fondateurs" : étoffer la gamme avec de nouveaux produits (MARTINI Extra Dry 1900, MARTINI Bianco 1910, MARTINI Rosato 1980) et continuer l'expansion à l'International. Dès lors, ils ouvriront de nombreuses filiales tout en respectant leurs racines italiennes profondément ancrées. A ce jour, MARTINI est toujours fabriqué, pour partie, à Pessione, village piémontais proche de Turin.

Apéritif des plus appréciés, il a inspiré les célèbres affichistes du XXe siècle (Dudovich, Cappiello, Warhol). En 1993, après cinq générations, l'entreprise MARTINE reste le numéro 1 mondial du vermouth. En France, il est le leader incontesté du marché des ABV (Apéritifs à Base de Vin) avec 64 % de part de marché, loin devant la concurrence. Chaque année, en France, il s'en vend 17 millions de bouteilles.

Le savoir-faire


Né dans le Piémont, région où l'on fabriquait traditionnellement des vins aromatisés, MARTINI est un subtil mélange de 40 plantes aromatiques (appelées aussi botanicals) sélectionnées avec soin dans le monde entier. On retiendra pèle-mêle : la gentiane (Massif central), la cannelle (Sri Lanka), le bois de quassia (Jamaïque), l'iris florentine (Toscane)... La marque garde jalousement ses secrets de fabrique. La recette originelle serait gardée dans un coffre-fort à Genève. Toutefois, dans certains pays, la marque a répondu aux attentes locales en proposant quelques variantes. Ainsi, on trouvera en Hollande le MARTINI Fiero comprenant une note d'orange sanguine ou bien le MARTINI Doro (proche d'un vin blanc doux en Allemagne).


Royaume de la marque lire autre article






Sources : Le grand livre des marques Ed. Cherche Midi
(C) Photographies http://www.prodimarques.com


Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

1 commentaire:

  1. Commentaire posté par Musicalement le 31 mars 2012
    Toujours très intéressant tes articles comme dans le bon vieux temps sur une autre plate-forme. J'espère tout simplement penser plus souvent à te visiter... !!! Merci du partage et bonne
    fin de semaine.
    JJYC....

    RépondreSupprimer

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.