Affection très fréquente surtout chez la femme Due à une inflammation aiguë ou chronique de la vessie, la cystite est caractérisée par d...

Les cystites, explications, traitements naturels

/
0 Comments


Affection très fréquente surtout chez la femme

Due à une inflammation aiguë ou chronique de la vessie, la cystite est caractérisée par des douleurs à type de brûlures à la miction, des envies fréquentes d'uriner, des urines troubles ou purulentes contenant parfois du sang





FICHE Les  Cystites 


 Découpe d'une vessie. Widipédia domaine public
L'état s'accompagne d'une température moyennement élevée et d'une sensation de malaise.

Les germes responsables peuvent être : bacille de Kock, staphylocoque, ... mais surtout le colibacille et l'entérocoque, hôtes habituels de l'intestin.

On rencontre aussi des cystites à urines claires c'est-à-dire sans infection, liées à une métrite, à une annixite, une appendicite chronique, des troubles endocriniens, également à des conflits chez les femmes exagérément émotives.

Le traitement classique des cystites est chimiothérapique et à base d'antibiotiques dont la plupart sont affublés d'une publicité trompeuse comme : "traitement majeur des infections urinaires" ou bien : "évite les rechutes".

Or le pourcentage des récidives après ces traitements est incroyablement élevé et les expérimentateurs ne le savent pas toujours puisque les malades déçus ne reviennent pas les voir.
  
Tous les médecins ont à soigner des cystites rebelles à tous les antibiotiques prescrits depuis deux, cinq, dix ou quinze ans.

Certains urologues se sont récemment prononcés sur la question : pas d'antibiotique dans le traitement des cystites au début.

Les échecs répétés sont dus à la résistance de plus en plus fréquente des agents microbiens vis-à-vis de ces médications.

 

TRAITEMENT de la cystite habituelle à colibacille ou à entérocoque :  

 

- Mélange de teintures mères de feuilles de noyer, de prèle et de feuilles de myrtille (cette dernière est l'un des plus puissants anticolibacillaires connus) : 


par exemple 15 g des deux premières  et 60 de la troisième pour un flacon de 90 ml.  
  

- Formule avec huiles essentielles de thym, romarin, lavande et niaouli : 


par exemple 1 g des deux premières et 1,25 g des autres pour un flacon de 90 ml complété par de l'alcool à 90°.  Trente gouttes de chaque flacon (soit 60 au total) dans un demi-verre d'eau tiède trois ou quatre fois par jour, entre les repas, pendant un mois ou plus.
 

- Bleu de méthylène (excellent antiseptique et sédatif des voies urinaires) en dragées ou en gélules : selon les marques, 6 à 9 par jour pendant 10 à 15 jours.   


- Un acidifiant urinaire par exemple l'acide phosphorique officinal. - Charbon ou argile pour l'intestin. - Suppositoires calmants pendant quelques jours si nécessaire. - On associera avec profit des bains aromatiques concentrés dont les propriétés bactéricides sont bien connues.
  

 Résultats

  
  Ce type de traitement, dont les éléments végétaux et aromatiques peuvent varier sauf la myrtille, entraîne la sédation des douleurs en quelques jours et la guérison en un mois, un mois et demi, quelquefois moins dans environ 80 % des cas. Une récidive discrète peut parfois survenir. Elle sera traitée de la même façon et on pourra utiliser les vertus du magnésium et de certains vaccins ingérables polyvalents.

Conclusions   

Il est donc faux de dire, comme certains l'ont écrit, que les cystites chroniques résistent aux traitements anti-infectieux. Tout est dans le choix des médications et les cystites comptent parmi les plus grands succès de la phyto-aromathérapie associée à des attitudes simples.




Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.