Vous trouverez, ci-dessous, trois baumes naturels à demander dans des magasins spécialisés en aromathérapie, phytothérapie ou parapharmaci...

Les baumes naturels : baume de Tolu, du Pérou, le Benjoin

/
0 Comments

Vous trouverez, ci-dessous, trois baumes naturels à demander dans des magasins spécialisés en aromathérapie, phytothérapie ou parapharmacie, porteurs d'indications suivantes :

Baume - photo Pixabay

Le Baume de Tolu :


 Famille des légumineuses. Provient d'équateur, de Colombie. Employé en sirop dans les trachéo-bronchites et les bronchites. De plus, le baume Tolu est à l’origine recueilli par incision des troncs d’un arbre d’Amérique du Sud, puis extrait aux solvants volatils, pour donner une absolue à l’odeur chaude, sucrée, boisée, et vanillée. Il est aujourd’hui entièrement reconstitué synthétiquement par les parfumeurs. 


Le Baume du Pérou :


Famille des légumineuses. Modificateur des muqueuses, des voies urinaires et des voies trachéo-bronchiques. Se prescrit dans le catarrhe, la bronchite, pour la dermatose comme cicatrisant et anti-prurigineux, sur les engelures, les plaies atones.

Il est fourni par une légumineuse, famille des papilionacées. C'est un liquide très sirupeux, brun noirâtre en masse, brun rougeâtre en couche mince qui ne s'épaissit pas et ne se solidifie pas au contact de l'air. Il a une odeur forte aromatique et une saveur amère. Il ne se mélange pas aux huiles grasses, mais partiellement dans l'éther et le benzène. Il se dissout dans l'alcool, le chloroforme, l'acide acétique, mais il est insoluble dans l'eau. Il contient du farnesol, du péruviol, un peu de vanille et surtout 60 à 70 % de cinnaméine (mélange d'esters cinnamiques benzoïques et d'alcool benzylique) qui est un modificateur des muqueuses des voies urinaires et des muqueuses trachéo-bronchique. La qualité du BAUME du PEROU OFFICINAL offre 52 à 56 % de cinnaméine. 

Le BAUME du PEROU se prescrit en onguent dans le catarrhe chronique, la bronchite, pour soigner les dermatoses, les engelures, les plaies atones et surtout la gale par son esterbenzylbenzoïque, qui a des propriétés antiparasitaires.

Le BAUME du PEROU déploie une action antiseptique, antiprurigineuse et cicatrisante. C'est un fixateur des parfums. En pharmacie, on trouve PERUOL (HUILE de RICIN et BAUME du PEROU); PERUGENE qui est un produit de synthèse destiné à remplacer le BAUME du PEROU naturel.

On peut falsifier le BAUME du PEROU avec de l'alcool, de l'huile de ricin, du styrax, de l''essence de copahu, du benjoin, de la colophane. On peut associer BAUME du PEROU et BENJOIN.


Précautions et mises en garde :

Bien que peu fréquent, le risque allergique au baume du Pérou (Myroxylon Pereirae) et, surtout, à l’huile essentielle du même nom est réel. Cette huile essentielle  est très concentrée et il est impératif de mesurer son degré de tolérance à cette substance avant toute utilisation prolongée. C’est une nouvelle,  une précaution à prendre avec la totalité des huiles essentielles, surtout chez les sujets jeunes, âgés, fragiles ou d’un naturel allergique.
Pour tester votre tolérance à une huile essentielle, la technique la plus simple est d’abord de sentir l’huile en question en plaçant le flacon ouvert sous son nez. L’odeur qui s’en dégage doit vous paraître agréable et odorante. Si la sensation que vous ressentez est désagréable même répulsive, vous pourrez vous montrer réactif à cette huile ou cette huile ne concerne pas les symptômes dont vous souffrez.
Faîtes un test sur votre peau.

Avant toute application étendue, appliquer d’abord un peu d’huile diluée sur un coin non exposé  à l’aide d’un morceau de coton. Vous devez ne présenter aucune réaction (rougeur, démangeaison, sensation de brûlure). Dans ce cas, n'utilisez pas cette huile essentielle.


Souvenez-vous de ne jamais appliquer une huile essentielle pure et de ne jamais l’appliquer même diluée sur les muqueuses.



Le Benjoin :

Famille des styracacées.


Croît en Indochine et à l'île de la Réunion.

Il est devenu rare et est devenue une espère protégée.

C'est l'écorce qui fait sa richesse. Elle fournit un tanin appelé résine ou benjoin. Solidifiée, cette résine prend l'aspect cristallin de petits cailloux qu'il est alors possible de brûler. Il s'en dégage une odeur douce, légèrement vanillée.

Propriétés balsamiques. 


Employé dans les affections de la vessie et de la poitrine, dans les inflammations des voies respiratoires.

Utilisé pour soigner les rhumatismes.

En dermatologie, c'est un astringent, résolutif des engelures et des crevasses du sein.





  


Vous aimerez aussi

Show Comments: OR
      

Aucun commentaire:

Le petit garçon malade
ne veut plus regarder les images,
il ferme ses yeux las;
il laisse ses mains chaudes
traîner sur le drap.

Sa mère ouvre la fenêtre
et le rideau blanc se balance
sur la rue, ce soir de mai.
Il entend jouer les autres
qui sautent à cloche-pied
en criant sur le trottoir.
Alors il tourne la tête
et pleure en silence
dans don petit bras plié.